Climat : l'éco-anxiété est-elle le nouveau mal du siècle ?

FRANCE 3

La canicule, la fonte des glaciers, la montée des eaux, les animaux menacés de disparition... Face au dérèglement climatique, beaucoup se disent inquiets. Pour certains, l'inquiétude se transforme en peur, voire en angoisse paralysante. On les appelle les éco-anxieux. Peut-on parler d'un nouveau phénomène ?

Des icebergs qui s'effondrent, de la terre craquelée, des ours polaires la peau sur les os... Ces images tournent en boucle sur tous les écrans, celles d'une planète qui se dégrade sous nos yeux, en temps réel. Anxiogène, cauchemardesque, l'idée de l'effondrement irréversible du monde tel qu'on le connaît se répand et a des conséquences sur notre moral. Des étudiantes en psychologie travaillent sur cette nouvelle anxiété. Elles distribuent des questionnaires aux passants et tous se disent au moins inquiets à court terme. Ce sujet d'inquiétude peut se transformer en une angoisse plus profonde.

85% des Français disent leur inquiétude

L'éco-anxiété, ou burn out écologique, Valentine Cancel dit en avoir été victime. Elle participe à une enquête chez un psychothérapeute spécialiste de la question, Pierre-Éric Sutter. Elle va mieux au quotidien, mais s'interdit d'avoir un enfant. Sa vision du futur est trop sombre. Valentine n'est pas un cas isolé. Le psychothérapeute dit voir de plus en plus de jeunes exprimer la même détresse. On a jamais autant parlé dans les médias de changement climatique. Des lanceurs d'alerte sont apparus, tels que l'astrophysicien Aurélien Barrau ou Greta Thunberg. Mal du siècle ou pas, selon un récent sondage, 85% des Français se disent inquiets face au réchauffement climatique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne