Canicule : un soin particulier pour les seniors

France 2

En cette période de canicule, les personnes les plus vulnérables font l’objet de soins renforcés, comme les personnes âgées. À Paris, des bénévoles multiplient les visites depuis jeudi 6 août.

La cellule de crise de la mairie de Paris est sur la brèche depuis le déclenchement du plan canicule. Les bénévoles des associations prêtent une attention constante aux personnes vulnérables, à commencer par les plus âgés, depuis jeudi 6 août. Une quinzaine de volontaires, dont des médecins, leur téléphonent régulièrement. Valérie Urie, assistante sociale appelle une dame âgée de 80 ans : "C’était pour savoir comment vous vivez cette canicule. C’est l’horreur ? Vous avez un ventilateur ?"

« C’est l’horreur ! »

Les questions qui reviennent sont les mêmes : savoir si la personne vulnérable se lave, si elle boit. "On sent beaucoup d’angoisse", observe Valérie Urie. Au total, 9 500 Parisiens fragiles, malades, âgés, handicapés, sont inscrits sur les fichiers de la ville. Un patient désorienté inquiète notamment un médecin : "Vous avez toujours mal à la tête ?" En effet, bien souvent, des habitants n’osent pas se plaindre. C’est pourquoi les bénévoles redoublent de vigilance en cette période caniculaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne