Avec la chaleur, les manteaux n'ont pas la cote

FRANCE 3

Dans les magasins, les vêtements chauds se vendent mal, d'autant que les soldes d'hiver ne sont pas très loin. Reportage de France 3 à Clermont-Ferrand.

Par les temps qui courent, les manteaux de fourrure attendent désespérément le client. "Il fait trop beau, et pour le moment, j'en ai vendu quelques-uns mais pas beaucoup", témoigne une commerçante de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Même constat dans une boutique voisine, les affaires d'hiver tardent aussi à s'écouler. Si les écharpes se sont un peu vendus pour Noël, "en général la cliente ne vient pas en magasin acheter son écharpe parce qu'elle a froid", reconnaît une vendeuse.

Anticiper les soldes

Dans la rue, la garde-robe de mi-saison n'est pas encore retournée au placard, et les bonnets et manteaux d'hiver n'ont pas encore fait leur apparition. Après les attentats du 13 novembre, les commerçants ont donc choisi d'anticiper les soldes d'hiver pour attirer la clientèle. Dans une boutique clermontoise, on fait des remises pour des clients fidèles sur toute la collection, avec -20% pendant les fêtes. Les soldes ne commencent officiellement que le 6 janvier, mais comme le printemps, ils ont un peu d'avance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne