Alaska menacé d'érosion

France 24

L'état américain connaît un réchauffement climatique deux fois plus rapide que le reste du monde. Voici les raisons. 

L'Alaska est de plus en plus menacé par l'érosion.

Dans le sud ouest de l'état, à Quinhagak, sur la mer de Bering, 700 habitants se préparent à reculer dans les terres, pour se mettre à l'abri de la montée des eaux.

Warren Jones, PDG de la société de gestion du village de Quinhagak :
"On est déjà en train de préparer le terrain pour le nouveau site. Il se trouvera davantage vers l'intérieur des terres, vers la rivière Arolik, parce qu'on ne sait pas ce qui va se passer."

Le réchauffement climatique est deux fois plus rapide en Alaska que dans le reste du monde.
Et ce à cause du déclin de la glace de mer et de l'augmentation des températures de l'océan Arctique.

Entre 1901 et 2016, les températures moyennes y ont augmenté de 2,6 degrés Celsius contre 1 degré seulement dans le reste des Etats-Unis.

Grace Hill, aînée du village de Quinhagak  :
"Quand j'étais petite, la neige arrivait au dessus de ma tête! Et certaines de nos petites maisons se retrouvaient complètement ensevelies et ça faisait une grosse montagne de neige. On ne voit plus ça maintenant."

En Alaska, certains villages ne sont accessibles par la route que l'hiver, en roulant sur les rivières gelées.
Mais l'augmentation des températures rend ces rivières de moins en moins praticables.

Vous êtes à nouveau en ligne