VIDEO. Comment Toulouse s'est mise au vert pour lutter contre la chaleur

FRANCE 2

Pour faire face aux vagues de chaleur à répétition, les communes doivent s'adapter depuis quelques années. Une des solutions avancées est de densifier les espaces verts, comme c'est déjà le cas à Toulouse (Haute-Garonne). Les 170 000 arbres historiques de la ville ne suffisent pas.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour s'offrir un moment de détente par 40 degrés, les Toulousains n'ont d'autre choix que de rejoindre les squares ou les parcs de la ville ouverts le soir pour supporter la canicule. "Les arbres c'est la solution contre la canicule ça j'en suis certain", assure un habitant. Le long de la Garonne, les arbres forment une charpente protectrice. La ville offre 42 mètres carrés de surfaces boisées par habitant. Un score qui la place parmi les métropoles françaises les plus verdoyantes.

3 000 nouveaux arbres plantés par an

Des coulées vertes visibles du ciel qui pourraient bientôt gagner du terrain, au rythme de 3 000 nouveaux arbres plantés par an. Dans un quartier de la ville, la municipalité a ainsi renoncé à construire une cinquantaine de nouveaux logements au profit de plantations résistantes à la chaleur comme le Melia, venu du Moyen-Orient. Il faudra toutefois attendre cinq à dix ans avant que ces arbres offrent une vraie couverture végétale. Autre solution plus rapide pour respirer en ville, le jardin partagé. Leur nombre a été multiplié par deux en cinq ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne