Montagne : la chaleur fait chuter les pierres

France 3

La chaleur augmente les risques en haute montagne. L'accès au Mont-Blanc par la voie normale est fortement déconseillée parce que la multiplication des chutes de pierres rendent l'ascension dangereuse.

Des chutes de pierres soudaines, brutales, sur une voie très fréquentée du Mont-Blanc. Les alpinistes assistent à ce spectacle dangereux et quasi quotidien. À l'Office de la Haute Montagne de Chamonix (Haute-Savoie), ceux qui veulent tenter l'ascension par ce passage sont mis en garde. Un phénomène récurrent sur un passage surnommé "le couloir de la mort".

De nombreux blessés

Depuis le début de cet été particulièrement chaud, les éboulements se succèdent et les risques d'accident s'aggravent. "Il y a des fractures de la main, des gens semi-ensevelis sous des gravats. Quand les conditions sont excellentes, entre 100 et 200 alpinistes tentent l'ascension du Mont-Blanc", explique le capitaine André-Vianney Espinasse, chef d'escadron du PGHM de Chamonix. Ces 20 dernières années, plus de 100 personnes ont perdu la vie sur ce couloir et 230 y ont été blessées dont un certain nombre pendant l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne