Mois de juin le plus chaud de l’histoire : "deux degrés de plus que la normale", annonce un expert du changement climatique

Le mois de juin 2019 a été le mois de juin le plus chaud jamais enregistré dans le monde.
Le mois de juin 2019 a été le mois de juin le plus chaud jamais enregistré dans le monde. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

Un degré de plus dans le monde depuis le début du XXème siècle, trois degrés de plus en Europe.

"C’est du jamais-vu", annonce mardi 2 juillet Jean-Noël Thépaut, directeur du service européen de météo Copernicus changement climatique (C3S) sur franceinfo, à propos des températures enregistrées par son service au mois de juin sur la planète.

C3S a enregistré des températures records au mois de juin par rapport à la moyenne des températures enregistrées ce mois-ci entre les années 1980 et 2010.

Trois degrés de plus en Europe depuis 1900

"Nous avons enregistré deux degrés de plus par rapport à la moyenne de la période", dit Jean-Noël Thépaut, qui précise que "la totalité du globe a été impactée par des températures plus hautes que la normale."

"La canicule a bien évidemment contribué à cette hausse des températures, mais il va falloir commencer à regarder les choses de manière très attentive, parce que chaque mois apporte de mauvaises nouvelles", explique l'expert.

Selon lui, les températures moyennes au mois de juin ont augmenté de trois degrés en Europe depuis le début du XXème siècle. Sur la même période, elles ont augmenté d’un degré sur la planète entière.

Vous êtes à nouveau en ligne