Météo : "Jusqu'à 38°C", la vague de chaleur s'intensifie et s'étend sur le territoire

Les températures vont continuer à grimper en France dans les jours qui viennent. (Photo d\'illustration)
Les températures vont continuer à grimper en France dans les jours qui viennent. (Photo d'illustration) (LP / NICOLAS SERVE / MAXPPP)

Météo France prévoit, mardi et mercredi, de "fortes chaleurs" en France et notamment dans le Sud, où les températures devraient être "exceptionnellement élevées".

La vague de chaleur, jusque-là concentrée au sud de la France s'étend sur le territoire. Météo France prévoit, mardi 13 juin, un "épisode de fortes chaleurs en vallée du Rhône et dans la région grenobloise et lyonnaise jusqu'à mercredi" et des températures encore "exceptionnellement élevées" mardi et mercredi dans le Sud de la France, notamment le Vaucluse avec pas moins de 37 à 38 degrés à Carpentras, 35 à 36 degrés à Orange et à Avignon. Les mêmes températures sont attendues dans la région Midi-Pyrénées, avec 34 degrés à Toulouse, Albi et Montauban.

Mercredi 14 juin, 35 à 36 degrés sont attendus dans le Lot-et-Garonne à Marmande et Agen et pas moins de 35 degrés en Dordogne. Dans la région Centre, les températures avoisineront les 31 degrés à Bourges, Châteauroux et La Châtre.

Dans le Gard, cette vague de chaleur va durer plus d'une semaine d'après le chef de centre de Météo France, interrogé par France Bleu Gard-Lozère mardi. À Alès, il a fait 37 degrés à l'ombre. Ce n'est pas un record pour le mois de juin mais cela reste exceptionnel. La vigilance jaune est donc en vigueur depuis lundi. "Il ne faut pas s'attendre à une baisse des températures avant lundi prochain", a expliqué Stéphane Roos,  prévisionniste à Météo France.

Toujours dans le Gard, les prévisions donnent presque mal à la tête, indique France Bleu Gard-Lozère. L'air est particulièrement sec et lourd et le vent très faible. Les conditions sont réunies pour la pollution de l'air. Atmo-Occitanie, l'observatoire de la qualité de l'air dans la région, est en alerte et prévoit plusieurs épisodes de pollution de l'air dans les prochains jours. Pour les agriculteurs, ces fortes chaleurs ne sont pas non plus les bienvenues : la terre est déjà très sèche et la pluviométrie très faible.

Record de température à Avignon

À Avignon, c’est du jamais vu pour un mois de juin, rapporte France Bleu Vaucluse. Dans les écoles d'Avignon, le syndicat SNUDI-Force ouvrière a demandé au directeur académique de prendre en urgence des mesures pour maintenir des températures normales dans les classes, et de fermer les écoles si nécessaires.

Selon ce syndicat, de nombreuses écoles ont signalé "des températures caniculaires dans les classes, au-delà de 35°, qui ont provoqué des malaises chez des élèves et des adultes". La préfecture du Vaucluse recommande aux personnes les plus vulnérables (personnes âgées, enfants, femmes enceintes) d'éviter de sortir pendant les heures les plus chaudes et de boire beaucoup d'eau.

Vous êtes à nouveau en ligne