La France touchée par un pic de chaleur

FRANCE 2

Plus de 37 degrés à Avignon hier, 35 degrés dans la vallée du Rhône. La ministre de la Santé anticipe un épisode de canicule. Sur le terrain, des précautions sont prises.

Autour d’Avignon, le thermomètre atteint depuis hier un niveau historique, affichant 37,2 degrés. Sur le marché ce mardi 13 juin, les personnes âgées ne s’attardent pas. "Après 30 degrés, pour moi, c’est insupportable. Je ne peux plus respirer, donc je ne sors plus", détaille cet homme au micro de France 2.

Toute la population est concernée

Pour les commerçants, la chaleur n’est pas une bonne affaire. Ce fromager explique à France 2 qu’il a divisé ses ventes par deux et a dû investir dans un nouveau réfrigérateur. Dans la rue, ces ouvriers des travaux publics alternent entre ombre et soleil. Leurs horaires n’ont pas pu être aménagés.

Seule solution, s’hydrater constamment, car la chaleur est une menace pour tous, pas seulement les plus âgés. "Il suffit d’une exposition très prolongée au soleil et le corps se met en ébullition", explique le colonel Jean-Yves Noisette, des sapeurs-pompiers du Vaucluse.

Ce pic de chaleur devrait se poursuivre jusqu’à la semaine prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne