Haute-Loire : des routes fondues à cause de la canicule

FRANCE 3

Les fortes chaleurs ont aussi des conséquences sur l'état des routes. En Haute-Loire, des portions départementales ont fondu.

Du bitume qui fait le chewing-gum et remonte à la surface. C'est ce qu'on appelle le ressuage, provoqué par la chaleur et aggravé par le passage des engins lourds. Il faut agir vite et mettre du gravillon même si cela déplaît aux automobilistes. Depuis le début de l'été, ce phénomène a atteint un niveau record en Haute-Loire, surtout en altitude. "Le phénomène a été exceptionnel parce que l'on a eu une canicule très précoce dans l'année avec de l'humidité résiduelle dans les chaussées", explique Joël Robert, directeur des services techniques de la commune du Bouchet-Saint-Nicolas (Haute-Loire).

Des travaux de rénovation de la chaussée

Par endroits, il faut carrément refaire la chaussée. Le phénomène ne concerne pas les grands axes ni les autoroutes recouvertes par des enrobés avec un fondement plus profond. Mais, en Haute-Loire, 80% du réseau départemental utilise une autre technique, celle de l'enduit superficiel. "Ces routes sont faites avec une technique particulière, beaucoup plus souple que d'autres techniques et aussi beaucoup moins chère. C'est un élément qui n'est pas neutre dans un département qui n'est pas le plus riche de France", précise Jean-Pierre Marcon, président du Conseil départemental de Haute-Loire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne