Canicule et orages : 21 départements de l'Est placés en vigilance orange

Un thermomètre à Paris affiche 46 °C le 25 juillet 2019.
Un thermomètre à Paris affiche 46 °C le 25 juillet 2019. (MAXPPP)

Vendredi après-midi, les orages vont se multiplier à l'est d'un axe Lille-Limoges jusqu'au Grand Est et sur tout le Massif central et Rhône-Alpes.

Après plusieurs jours de canicule et des températures records, le mercure va "dégringoler" par l'ouest à la faveur de l'arrivée d'une perturbation orageuse. Météo France a donc levé, vendredi 26 juillet à 6 heures, son alerte rouge en vigueur pour vingt départements. Vingt-et-un départements restaient en vigilance orange, vendredi 26 juillet à minuit, aux orages et à la canicule, principalement de l'est de la France.

Double vigilance pour certains départements. Voici la liste des départements en vigilance orange : Ain, Ardèche, Côte-d'Or, Doubs, Drôme, Isère, Jura, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Savoie, Haute-Savoie, Vosges et Territoire-de-Belfort. En plus de la vigilance orange à la canicule, certains départements sont aussi en vigilance orange en raison des orages à venir. C'est le cas de : l'Ain, l'Ardèche, la Drôme, l'Isère, la Loire, le Rhône, la Savoie et la Haute-Savoie. 

Chute du thermomètre et orages dans l'air. Le thermomètre va chuter de façon spectaculaire sur l'ouest du pays, en liaison avec une dégradation orageuse, tandis que la chaleur résistera à l'est, a annoncé Météo France. Au lever du jour et jusqu'à la mi-journée, le ciel sera très chargé et chaotique à l'ouest d'un axe Lille-Toulouse. Les orages deviendront localement violents notamment entre les Ardennes et le plateau lorrain. Sous ces forts orages, de la grêle ou de fortes rafales de vent peuvent être observées. De même, les pluies seront soutenues sur le Massif central.

Des températures qui ont dépassé les 40 °C. 42,6 °C à Paris, chaleur historique également à Lille, Strasbourg et une cinquantaine d'autres villes, nuit la plus chaude jamais mesurée en France : au paroxysme de la canicule, la France a souffert jeudi. La chaleur record du jour a été observée à Saint-Maur, en Ile de France, où le mercure est monté à 43,6 °C. Il a fait 41,5 °C à Lille, 40 à 41 °C ont été atteints entre Dieppe et Dunkerque, "du jamais-vu pour les côtes de la Manche ou de mer du Nord", souligne Météo France.

23h48 : Avouons-le : pendant la canicule, on s'est tous demandés si des œufs pouvaient ou non cuire sur le bitume par 42,6 °C. Nos confrères de 20 Minutes ont enfilé leur tablier et fait le test.

23h21 : Alors que la fin des vigilances canicule de Météo-France est attendue pour samedi, le ministère met fin à partir de "ce soir à minuit" à la diffusion de messages de prévention dans les médias et suspend la plateforme téléphonique Canicule Info Service à 19 heures.

23h21 : Pas de bilan chiffré, mais une première tendance : l'impact sanitaire de l'épisode caniculaire que l'on vient de vivre "semble à ce stade modéré". Le ministère de la Santé pointe toutefois "une nette augmentation du nombre de cas d'hyperthermies" depuis mardi. Un bilan complet de cette vague de chaleur sera dressé "dans quelques semaines". Les détails ici.



(MAXPPP)

21h43 : Faisons le point sur l'actualité de ce vendredi :

•Etape cataclysmique sur le Tour de France. Thibaut Pinot, blessé, a abandonné en début d'étape. Distancé par Egan Bernal, Julian Alaphilippe a lui lâché son maillot jaune ... avant que l'étape soit arrêtée à cause d'un terrible orage de grêle sur la route vers Tignes. Revivez ce scénario fou dans notre direct.

• La canicule touche à sa fin, mais 27 départements de l'Est sont toujours en vigilance orange aux fortes chaleurs et aux orages. Hier, la sécheresse a provoqué des incendies, qui ont brûlé 6 500 hectares en France.

• Le parquet de Nanterre a classé sans suite l'enquête sur l'interpellation de 151 jeunes à Mantes-la-Jolie, en décembre 2018. Les images de leur interpellation, à genoux et mains derrière la tête, avaient provoqué une vive indignation.


17h55 : La température moyenne a été mesurée à 29,4 °C sur cette journée d'hier, affirme Météo France. Le record absolu de chaleur a été dépassé dans une cinquantaine de villes, dont Paris, avec une pointe à 42,6 °C.

21h40 : La journée d'hier a été la plus chaude en France depuis le début des mesures, ex-aequo avec le 5 août 2003, annonce Météo France.

17h52 : On connaît le bilan national des incendies liés à la chaleur et la sécheresse hier. Plus de 6 500 hectares de terres agricoles et de forêts ont brûlé, dans 267 feux de végétation et 10 feux de forêt. L'Eure (1 500 hectares) et la région Hauts-de-France (2 500 hectares) ont été particulièrement touchés.

21h22 : Dans l'Eure, au moins 1 500 hectares ont été détruits par des incendies – 24 au total depuis hier après-midi, indique la préfecture. Huit feux restaient actifs dans la matinée. Vingt-trois pompiers et un gendarme ont été légèrement blessés.

21h21 : La chaleur "persiste" dans l'Est, avertit Météo France, qui attend encore des températures entre 34 et 37 °C jusqu'à demain. Les orages, eux, se dirigent vers l'Est aussi, et "il existe un risque fort de phénomène violent." La vigilance est valable jusqu'à demain 16 heures.

21h21 : Sont uniquement en vigilance orange canicule : la Meuse, la Meurthe-et-Moselle, la Moselle, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, le Territoire de Belfort, les Vosges, la Haute-Saône, la Haute-Marne, le Doubs et le Jura.

En vigilance orange canicule et orages : la Côte-d'Or, la Saône-et-Loire, le Rhône, l'Ain, la Haute-Savoie, la Savoie, l'Isère, la Drôme et l'Ardèche.

Et en vigilance orange orages uniquement : l'Yonne, la Nièvre, l'Allier, le Puy-de-Dôme, la Loire, la Haute-Loire et le Cantal.

16h13 : Voici la nouvelle carte des départements en vigilance.


21h20 : Météo France lève la vigilance orange sur les Alpes-Maritimes, les Ardennes, l'Aube et la Marne, 27 départements restent concernés.

20h57 : La masse d'air chaud venue d'Afrique du Nord, et responsable de la canicule en France ces derniers jours, semble maintenant se diriger vers le Groenland, indique l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Les experts craignent qu'elle contribue à accélérer la fonte de la calotte glaciaire.

20h42 : Le président de la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, Grégory Allione, alerte sur franceinfo : "L'ensemble du territoire est concerné par le risque incendie. (...) La prudence est de mise sur l'ensemble du territoire tant que la pluie n'est pas de retour". Rappelons que 31 départements sont toujours en vigilance orange à la canicule.

14h09 : Rappelons les principales infos de ce vendredi :

•L'étape du jour, déjà partie sur un rythme effréné, s'annonce décisive et dantesque, avec cinq grosses montées dont le mythique col de l'Iseran. Julian Alaphilippe est toujours maillot jaune, mais va-t-il garder sa petite avance ? Regardez la course en direct.

• La canicule touche à sa fin, après des températures records dans toute l'Europe. Météo France a levé sa vigilance rouge, mais 31 départements de l'Est sont placés en vigilance orange aux fortes chaleurs et aux orages. Et la sécheresse a provoqué des incendies.

• La mise en service de l'EPR de Flamanville sera encore retardée d'au moins trois ans. Cette fois, à cause des problèmes de soudures.

13h11 : La Commission européenne annonce aujourd'hui des mesures pour aider les agriculteurs touchés par la sécheresse. Ils pourront demander des avances plus élevées sur les aides européennes pour redresser leurs trésoreries. Des dérogations leur seront accordées concernant "la production fourragère" pour nourrir leurs animaux.

13h04 : Lors d'une journée de chaleur historique, hier, près de 2 000 hectares de terres agricoles ont été détruits dans des incendies dans les Hauts-de-France, indiquent les pompiers. Ces incendies sont notamment dus à la canicule. Dans l'Oise, six pompiers et un homme de 72 ans ont été blessés, et le préfet a demandé l'arrêt des moissons jusqu'à nouvel ordre.

13h41 : Et si vous profitiez de votre pause déjeuner pour rattraper certains de nos articles publiés ces derniers jours ?

Cet après-midi, les coureurs du Tour de France s'attaqueront au col de l'Iseran, le point culminant de cette édition, à 2 770 m d'altitude. Un lieu battu par les vents et les tempêtes de neige, où se sont fracassés les rêves de gloire de nombreux coureurs. Les habitants du village le plus proche lui ont dédié un proverbe : "Si tous les gens qui sont morts sur l'Iseran se donnaient la main, ils formeraient une chaîne jusqu'à Val-d'Isère". Pierre Godon fait le portrait de ce lieu à part, et de sa place dans l'histoire du Tour.




(JEAN-PIERRE CLATOT / AFP)


En parlant de portrait, c'est sans doute le moment d'en lire un sur Julian Alaphilippe, pour ce qui sera sans doute sa dernière journée avec le maillot jaune (mais qui sait ? Ce ne serait pas la première fois qu'il déjoue les pronostics). Devenu le chouchou du public français sur ce Tour, il est aussi un coureur au caractère atypique, électron libre du peloton, qui a vécu un tournant dans sa carrière en s'engageant dans l'armée. C'est Pierre Godon, encore lui, qui vous raconte son parcours.




(TIM DE WAELE / GETTY IMAGES)


• C'est déjà du passé mais souvenez-vous, hier, une grande partie de la France suffoquait sous la canicule. Deux de nos journalistes, Adeline Mullet et Juliette Campion, ont arpenté Paris tout au long de cette journée la plus chaude de l'histoire de la capitale, croisant d'intrépides sportifs, de courageux ouvriers, des baigneurs urbains et des passants réfugiés dans des rayons surgelés. Relisez leur reportage.



(JULIETTE CAMPION / FRANCEINFO)

12h21 : La chanteuse belge Angèle a improvisé une chanson sur la canicule et le réchauffement climatique. C'est à écouter et à voir sur France 3 Hauts-de-France.

12h21 : Le trafic des trains Thalys n'est pas simplement perturbé mais carrément à l'arrêt Gare du Nord, de même que celui des Eurostar, à cause d'un défaut d'alimentation, annonce la SNCF. La reprise est attendue à 13h.

12h19 : Voici les principales informations à la mi-journée :

• La canicule touche à sa fin, après des températures records dans toute l'Europe. Météo France a levé sa vigilance rouge, mais 31 départements de l'Est sont placés en vigilance orange aux fortes chaleurs et aux orages. Et la sécheresse a provoqué des incendies.

• La mise en service de l'EPR de Flamanville sera encore retardée d'au moins trois ans. Cette fois, à cause des problèmes de soudures.

• Le journaliste Pierre Péan, enquêteur hors-pair et auteur notamment des révélations sur le passé trouble de François Mitterrand pendant l'occupation nazie, est mort.

•Même les grimpeurs vont souffrir. Le Tour de France enchaîne cinq grosses montées, dont le mythique col de l'Iseran. Julian Alaphilippe est toujours maillot jaune, mais va-t-il garder sa petite avance ? L'étape s'annonce décisive !

11h54 : Bonjour @Eugène, oui, c'est à Saint-Maur, en Ile-de-France, que le mercure est monté le plus haut, à 43,6 °C.

11h53 : Sait-on quel est le record absolu de chaleur pour la France hier et à quel endroit svp ?

11h47 : Bonjour @anonyme, la présentatrice météo Chloé Nabédian a justement répondu à cette question, hier, lors d'un chat avec les internautes de franceinfo. Voici ce qu'elle expliquait : "Les prévisions à un mois sont impossibles à réaliser. Un phénomène météo met une dizaine de jours à se former, donc on ne peut savoir aujourd'hui si on aura une ou plusieurs autres canicules en août."

11h47 : Bonjour je vous demande il aura Le canicule pour le mois d’août ?

11h44 : Hier, l'Europe a suffoqué. Notre journaliste Robin Prudent a réalisé cette carte qui montre bien combien la journée a été extrêmement chaude sur tout l'Europe occidentale.


11h34 : La circulation des Thalys reste perturbée ce matin. La canicule fait souffrir les infrastructures. Mais tout devrait revenir à la normale ce week-end, promet la compagnie ferroviaire.

10h41 : Il a fait 41,8°C hier après-midi dans le nord de la Belgique, à Begijnendijk. Cette température est un record historique pour le pays. Le chef prévisionniste de l'Institut royal météorologique l'annonce.

10h26 : "Les services d'urgences sont moins sollicités qu'ils pouvaient l'être en 2003."

"Il est vrai qu'hier les services d'urgences l'ont été un peu plus qu'au cours du mois de juin". Et il y a eu "plus d'appels au Samu cette fois-ci que la dernière fois". Pour autant, "il y avait une intensité dans les services d'urgences mais la situation a été globalement maîtrisée".

10h22 : "Globalement, ce qu'on peut constater, c'est que les Français mais aussi les institutions, les centres de loisirs, bref toutes les institutions qui accueillent des personnes ont intégré depuis 2003 les comportements qu'il faut adapter en cas de canicule."

10h17 : L'épisode de canicule en passe de s'achever a entraîné une regain d'"intensité dans les services d'urgences" mais "la situation a été globalement maîtrisée". Le secrétaire d'Etat à la Protection de l'enfance Adrien Taquet l'affirme sur CNews.

09h27 : Bonjour @anonyme, comme hier, le site internet de Météo France est toujours en partie inaccessible ce matin. Il n'a pas résisté au grand nombre de connexions provoqué par la canicule. Les prévisions ville par ville sont inaccessibles. Le site renvoie systématiquement à la carte de vigilance météorologique. L'institut travaille depuis hier à un retour à la normale.

09h25 : Bonjour France info, le site internet de Météo France aurait aussi pris un coup de chaud ?

09h08 : Voici les principales informations de bon matin :

• La canicule touche à sa fin, après des températures records. Météo France a levé sa vigilance rouge, mais 31 départements de l'Est sont placés en vigilance orange aux fortes chaleurs et aux orages. Et la sécheresse a provoqué des incendies.

• La France n'entend pas renégocier l'accord sur le Brexit avec le nouveau chef du gouvernement britannique. La secrétaire d'Etat aux Affaires européennes le réaffirme. Emmanuel Macron lui s'est entretenu avec Boris Johnson.

• Le journaliste Pierre Péan, enquêteur hors-pair et auteur notamment des révélations sur le passé trouble de François Mitterrand pendant l'occupation nazie, est mort.

•Même les grimpeurs vont souffrir. Pour sa 18e étape, le Tour de France enchaîne cinq grosses montées, dont le mythique col de l'Iseran. Julian Alaphilippe est toujours maillot jaune, mais va-t-il garder sa petite avance ?

08h34 : Bonjour @anonyme et @milord1, le sujet n'est pas tant qu'il fasse chaud en été, mais très anormalement chaud. C'est d'ailleurs la définition même d'une canicule : un épisode de températures élevées pendant plusieurs jours consécutifs, de jour comme de nuit. Et celle-ci est particulièrement remarquable. Faut-il rappeler que de nombreux records de chaleur parfois vieux de plus d'un demi-sicèle ont été dépassés hier dans toute l'Europe ? Et qu'au cours des 2 000 dernières années, les températures mondiales n'avaient jamais augmenté aussi rapidement que maintenant ? Si nous en parlons, c'est aussi parce que c'est un symptôme du réchauffement climatique provoqué par les activités humaines. Ces vagues de chaleur sont en effet appelées à se multiplier et à s'intensifier.

08h33 : Rien d'important en dehors de la canicule ?? Marre de parler de canicule !!! Fait chaud en été et froid en hiver !

08h33 : Le 31 décembre titrez-vous ?

07h59 : Libération fait sa une sur la végétalisation des villes. Le développement des forêts urbaines seraient une solution pour faire baisser la température dans les cités à l'avenir.


07h54 : L'Union et L'Est républicain mettent en avant une autre conséquence de cette canicule : la sécheresse qui favorise les incendies dans les champs.




07h48 : Sans surprise, l'information qui fait la une de vos journaux ce matin, c'est la canicule d'hier et ses températures records. Démonstration avec L'Alsace, Le Courrier picard et Nord éclair.









07h44 : Hier, plusieurs incendies se sont déclarés dans l'Eure, la Marne et en Dordogne, à cause de la canicule. Toutes les précisions dans notre article.

07h32 : Hier après-midi, Paris a battu son record de chaleur avec un peu plus de 42,6 °C. Habitants, commerçants, ouvriers... Nos journalistes Juliette Campion et Adeline Mullet sont allées à leur rencontre pour savoir comment ils faisaient face à ces températures étouffantes. Voici leur reportage.



(Bertrand GUAY / AFP)

06h24 : Au passage, le site internet de Météo France est toujours en partie inaccessible, victime de son succès caniculaire. Seule la page de vigilance est consultable.

07h51 : En plus de la vigilance orange à la canicule, certains départements sont aussi en vigilance orange en raison des orages à venir. C'est le cas de la Nièvre, de la Saône-et-Loire, de l'Allier, de la Loire, du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire.

06h16 : Voici la liste des départements en vigilance orange : Ain, Allier, Alpes-Maritimes, Ardèche, Ardennes, Aube, Cantal, Côte-d'Or, Doubs, Drôme, Isère, Jura, Loire, Haute-Loire, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nièvre, Puy-de-Dôme, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Rhône, Haute-Saône, Saône-et-Loire, Savoie, Haute-Savoie, Vosges, Yonne et Territoire-de-Belfort.

Vous êtes à nouveau en ligne