"En scooter, j’ai l’impression d’être devant un sèche-cheveux géant" : pourquoi fera-t-il 39°C en Corse cet après-midi ?

Une pharmacie affiche 40°C en août 2017, à Ajaccio.
Une pharmacie affiche 40°C en août 2017, à Ajaccio. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

En Corse, les températures culminent à 39°C degrés vendredi, soit quasiment dix degrés au-dessus des moyennes saisonnières. Les responsables ? Le sirocco du Sahara et l’effet de foehn.

Gros coup de chaud à Ajaccio vendredi 14 juin, où il va faire jusqu'à 39°C soit 13° C au-dessus des "normales". "Il fait très chaud, témoigne Pierre, habitant d'Ajaccio et gérant d’une micro-crèche, joint au petit matin. Je suis en scooter en manches courtes et j'ai l'impression d'être devant un sèche-cheveux géant : il fait 27°C et il y a des endroits où il fait très très chaud quand je passe, alors que le soleil n'est pas encore sorti !"  Frédérique, secrétaire dans un Ephad, n'avait jamais connu une chaleur de ce type : "C'est suffocant, soupire-t-elle. Il n'y a même pas de soleil mais la chaleur est très lourde. On ne peut pas sortir, rien que le fait de sortir de la voiture pour aller travailler, c'est lourd et dur à supporter. Ici en Corse, il fait toujours chaud, mais comme ça jamais." 

En cause, le sirocco du désert et l’effet de foehn

La Corse connaît en effet un épisode de chaleur particulièrement aigu depuis quelques jours : le seuil des très fortes chaleurs était déjà atteint vendredi matin, avec 36°C à 9h00 à Ajaccio et déjà 38°C à 10h15. Les températures devraient grimper encore dans la journée, pour atteindre des pics à 40°C sur la côte ouest de l'île. A l'est, en revanche, il fera nettement moins chaud, car la chaleur sera nettement tempérée par l'air venant de la mer : on prévoit 29°C à Bastia.

Prévision météo à 14h00 en Corse, le 14 juin 2016.
Prévision météo à 14h00 en Corse, le 14 juin 2016. (VENTUSKY.COM)

C'est le sirocco, vent de sud-est très chaud venu d'Afrique du Nord, et l'effet de foehn, phénomène météorologique provoqué par la rencontre entre de l'air chaud et le relief montagneux, qui font grimper les températures. Ainsi, quand le vent glisse au-dessus d’une montagne, il perd son humidité alors qu’il gagne son sommet, et se réchauffe en descendant sur le versant opposé.

Quoique brutal, ce pic de chaleur sera de courte durée : dès samedi, avec le comblement de la dépression sur les Baléares, les températures retrouveront un niveau plus habituel de 30°C.

De la poussière du Sahara dans l’air

La qualité de l'air sera par ailleurs "mauvaise" sur l’île de Beauté, d'après Qualitair, avec du sable du Sahara dans l'air et de la pollution aux particules fines. Aussi, le maire d'Ajaccio préfère que les enfants restent vendredi à l'abri à la maison et a pris un arrêté dans ce sens. "Il vaut mieux, indique Pierre-Paul Rossini, directeur général des services à la mairie d'Ajaccio, que les personnes notamment les enfants restent à leur domicile aujourd'hui plutôt que de se déplacer et de se retrouver dans des locaux surchauffés." "On peut avoir des problèmes pulmonaires, des difficultés respiratoires, des allergies, poursuit Pierre-Paul Rossini. On leur conseille, dans ces conditions-là, de rester confinés plutôt que de se trouver confrontés à ces particules."

Si les écoles maternelles et primaires, publiques et privées, resteront donc fermées, ce ne sera pas le cas de certaines crèches.

Les crèches restent ouvertes parce que les conditions d'accueil y sont un peu différentes. Les enfants sont dans des pièces climatisées et on a donc moins de difficultés à les accueillir.Pierre-Paul Rossini, directeur général des servicesà franceinfo

Pierre, gérant d’une micro-crèche à Ajaccio, n'est pas concerné par l'arrêté mais a pourtant décidé de fermer : "On ne savait pas trop, on n'avait pas trop d'infos mais on n'a pas pris de risque." La pollution aux poussières sahariennes, d'origine naturelle, peut être néfaste lorsqu'elle est respirée, notamment pour les personnes sensibles. Si elle est récurrente, elle survient toutefois habituellement plus tôt, en général au mois d'avril.

Vous êtes à nouveau en ligne