EN IMAGES. Canicule : de forts orages provoquent des inondations dans l'Ouest

Un orage s\'abat sur Châteaudun (Eure-et-Loir), le 11 août 2020.
Un orage s'abat sur Châteaudun (Eure-et-Loir), le 11 août 2020. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

Mercredi soir, Météo France a retiré 25 départements de sa vigilance orange pour orages et/ou canicule, passant de 76 à 51 départements toujours sous surveillance.

L'eau coule à flots. Des orages ont frappé une grande partie ouest du pays, mercredi 12 août, provoquant localement des inondations. Les orages, qui sont d'abord survenus le long de la façade atlantique, sont ensuite remontés sur la Bretagne dans l'après-midi et ont gagné l'Ile-de-France puis les Hauts-de-France en soirée. Plus au sud, ils ont repris dans l'après-midi sur le Grand Sud-Ouest, le Massif central, et se sont ensuite décalés vers le Centre.

A Paris, les trombes d'eau tombées en début de soirée ont transformé le boulevard Edgar-Quinet en ruisseau, écrit un internaute sur Twitter, qui a filmé un homme en train de nager dans la rue.

A L'Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), un orage a également transformé l'A6b en pataugeoire, comme le montre une vidéo d'un internaute postée sur Twitter.

Plus à l'ouest, la circulation du tram de Caen (Calvados) a été perturbée après l'inondation des rails, rapporte France Bleu Normandie. Les pompiers du Calvados ont effectué plus de 250 interventions dans la soirée à la suite des orages, indique la préfecture.

A 100 km de là, au Havre (Seine-Maritime), plusieurs rues étaient elles aussi sous l'eau, comme en témoigne une vidéo des abords du stade Océane postée par un automobiliste sur Facebook

Une autre vidéo postée sur Twitter montre la rue de Verdun complètement inondée. Un train Paris-Le Havre a aussi accusé près de trois heures de retard, après qu'un arbre est tombé sur la voie, indique France Bleu Normandie

Plus au sud, un orage de grêle s'est abattu sur l'agglomération de Pau (Pyrénées-Atlantique), rapporte un internaute.

Encore 51 départements en vigilance orange

Mercredi soir, Météo France a retiré 25 départements de sa vigilance orange orages et/ou canicule, passant de 76 à 51 départements toujours sous surveillance. L'institut de prévision indique néanmoins que les orages qui s'abattent sur la France "nécessitent une vigilance particulière dans la mesure où il existe un risque notable d'occurrence de phénomènes violents".

Concernant les fortes chaleurs, "les températures commenceront à baisser par l'ouest en liaison avec la dégradation orageuse en cours, se prolongeant jeudi, et la baisse des températures se généralisera à l'ensemble du territoire. (...) La canicule prendra fin vendredi en toutes régions", indique aussi Météo France.

Vous êtes à nouveau en ligne