Canicule : la vigilance orange levée dans les 21 derniers départements concernés

Après plusieurs jours de canicule, la pluie tombe à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 12 août 2020. 
Après plusieurs jours de canicule, la pluie tombe à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 12 août 2020.  (SANDRINE MULAS / HANS LUCAS / AFP)

L'Hexagone connaît encore, jeudi, un temps agité, avec le passage de nombreuses averses orageuses. Mais la canicule, qui a duré près d'une semaine, s'évacue lentement.

Après une semaine en France, la canicule a plié bagage. Météo France a levé, jeudi 13 août, à 16 heures, la vigilance orange aux fortes chaleurs qui concernait encore 21 départements de l'est du pays. Il s'agissait de l'Ain, des Ardennes, de l'Aube, de la Côte-d'Or, du Doubs, de l'Isère, du Jura, de la Marne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Meuse, de la Moselle, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Rhône, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, de la Savoie, de la Haute-Savoie, des Vosges et du Territoire de Belfort. L'alerte avait été levée, jeudi matin, pour 23 autres départements. 

L'alerte aux orages levée dans la nuit. La majorité des départements du pays restent placés en vigilance jaune. Des orages "ponctuellement forts sont encore possibles aujourd'hui", notait l'agence météo, jeudi matin. "Ils pourront s’accompagner localement de grêle, de fortes pluies, de violentes bourrasques ainsi que de nombreuses décharges de foudre"

 Un millier de foyers privés d'électricité dans le Loiret. Après les orages et coups de vent qui ont touché cette région, un millier de foyers étaient privés d'électricité dans le département au petit matin, indique France Bleu Orléans. A 11h20, seuls 420 foyers étaient encore concernés.

Trois maisons détruites. Trois maisons ont été détruites dans la nuit de mercredi à jeudi, en Haute-Vienne, par des incendies déclenchés par la foudre alors que de violents orages ont frappé le Limousin. 

Vous êtes à nouveau en ligne