La vigilance orange canicule étendue à 59 départements, la région parisienne en circulation différenciée

Des personnes se baignent dans la fontaine du Trocadéro à Paris, le 28 juin 2019.
Des personnes se baignent dans la fontaine du Trocadéro à Paris, le 28 juin 2019. (ZAKARIA ABDELKAFI / AFP)

Cette nouvelle période de fortes chaleurs, la deuxième en moins d'un mois, "épargnera peu de régions", selon Météo France. Elle accentue également la pollution à l'ozone dans les grandes agglomérations.

C'est l'épisode 2 de la canicule de l'été 2019. Ce lundi 22 juillet marque le début d'une nouvelle période de forte chaleur, avec une importante hausse des températures arrivée par le Sud. A 16 heures, la vigilance orange a été étendue à 59 départements.

La vigilance orange canicule a été étendue à 59 départements. Les départements placés en vigilance orange sont : l'Ain (01), l'Allier (03), l'Ardèche (07), l'Ariège (09), l'Aube (10), l'Aveyron (12), le Cantal (15), la Charente (16), la Charente-Maritime (17), le Cher (18), la Corrèze (19), la Côte-d'Or (21), la Creuse (23), la Dordogne (24), le Doubs (25), la Drôme (26), l'Eure-et-Loir (28), la Haute-Garonne (31), le Gers (32), la Gironde (33), l'Indre (36), l'Indre-et-Loire (37), l'Isère (38), le Jura (39), les Landes (40), le Loir-et-Cher (41), la Loire (42), la Haute-Loire (43), le Loiret (45), le Lot (46), le Lot-et-Garonne (47), le Maine-et-Loire (49), la Haute-Marne (52), la Mayenne (53), la Nièvre (58), le Puy-de-Dôme (63), les Pyrénées-Atlantiques (64), les Hautes-Pyrénées (65), le Rhône (69), la Haute-Saône (70), la Saône-et-Loire (71), la Sarthe (72), la Savoie (73), la Haute-Savoie (74), Paris et petite couronne (75-92-93-94), la Seine-et-Marne (77), les Yvelines (78), les Deux-Sèvres (79), le Tarn (81), le Tarn-et-Garonne (82), la Haute-Vienne (81), la Vienne (86), l'Yonne (89), le Territoire-de-Belfort (90), l'Essonne (91) et la Val-d'Oise (95).

 Le plan canicule déclenché dans plusieurs départements. Le niveau 3 du plan départemental de gestion de la canicule a été déclenché lundi 22 juillet en Corrèze en Charente, en Charente-Maritime, en Dordogne, en Gironde, dans le Gers en Isère et en Côte-d'Or. Plusieurs mesures préventives ont été prises, notamment le "renforcement des maraudes associatives" et "l'ouverture d'une centaine de places d'hebergement supplémentaires" pour les sans-abri.

La circulation diférenciée mise en place en Ile-de-France et une partie de l'agglomération lyonnaise dès mardi. Le seuil de pollution à l'ozone "devrait dépasser 180 microgrammes par mètre cube en Ile-de-France" mardi. Pour cette raison, la circulation différenciée sera en vigueur. "Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0 (ou verte), 1 et 2 seront autorisés à circuler" à Paris, de 5h30 à minuit à l'intérieur d'un périmètre délimité par l'A86, a annoncé la préfecture. La circulation différenciée sera également mise en place dès mardi matin (5 heures) à Lyon, Caluire-et-Cuire et Villeurbanne. Les véhicules affichant une vignette Crit'Air 0 (ou verte), 1, 2 ou 3 seront autorisés à circuler. A Marseille, le préfet annonce un renforcement des contrôles de vitesse.

Jusqu'à 40 °C attendus. Lundi, les thermomètres grimperont jusqu'à 36 à 38 °C dans les plaines du Sud-Ouest, dans certaines vallées d'Auvergne et du sud de la région Rhône-Alpes. Mais c'est surtout mardi que la vague de chaleur s'installera. Les minimales seront le plus souvent comprises entre 20 et 25 °C, tandis que les maximales s'étageront entre 36 et 40 °C.

21h26 : Il est 20 heures à la pendule. Faisons un nouveau point sur l'actualité de ce lundi soir :

• La France transpire de nouveau à grosses gouttes. Au total, 59 départements sont placés en vigilance orange à la canicule. La circulation différenciée sera mise en place à Paris et à Lyon demain. Et la sécheresse inquiète de plus en plus.

• A la veille du vote solennel de l'Assemblée sur le Ceta, Emmanuel Macron estime que le ratifier irait "dans le bon sens". Dans une tribune sur franceinfo, Nicolas Hulot prend la position inverse : "Ayez le courage de dire non", lance-t-il aux députés.

Disparue en 1968 avec 52 hommes à bord, l'épave du sous-marin français La Minerve a été retrouvée au large de Toulon.

21h25 : Vous avez entièrement raison, @anonyme. EDF a annoncé aujourd'hui qu'il allait arrêter les deux réacteurs nucléaires à Golfech (Tarn-et-Garonne) cette semaine à cause de la canicule.Cet arrêt pourrait très bien se prolonger en fonction du thermomètre. France Bleu en sait plus.



(MAXPPP)

20h03 : J'ai cru entendre à la radio que La Centrale nucléaire de Golfech (82) va être mise à l'arrêt à cause des fortes chaleurs ? Est-ce que la Garonne est trop chaude ?Merci et continuez à être réactif c'est top ! :)

21h15 : "Surveillez en permanence les enfants et baignez-vous avec eux. Une seconde d'inattention peut être fatale."

La ministre insiste sur les consignes de sécurité dans un communiqué. Le nombre de noyades chez les moins de 6 ans a doublé entre 2015 et 2018.

21h15 : Plus de 40 personnes sont mortes noyées lors du premier pic de canicule, fin juin. Chiffre donné par le ministère des Sports aujourd'hui. La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lance donc un appel à la vigilance alors que commence une deuxième vague de canicule. Notre article.



(GUILLAUME SOUVANT / AFP)

21h06 : Faisons un nouveau point sur les principales informations de ce lundi :

• La canicule revient s'abattre sur la France : 59 départements sont en vigilance orange. La circulation différenciée sera mise en place à Paris et à Lyon demain. Et la sécheresse inquiète de plus en plus.


• Un homme, soupçonné d'être l'auteur de l'agression mortelle de Mamoudou Barry, un enseignant-chercheur guinéen, près de Rouen, a été interpellé. Selon les informations de France Bleu Normandie, il a reconnu les faits, avant d'être hospitalisé dans un hôpital psychiatrique. Sa garde à vue a été levée.

• A la veille du vote solennel de l'Assemblée sur le Ceta, Emmanuel Macron estime que le ratifier irait "dans le bon sens". Dans une tribune sur franceinfo, Nicolas Hulot prend la position inverse : "Ayez le courage de dire non", lance-t-il aux députés.

• L'épave du sous-marin français La Minerve, disparu en 1968 avec 52 hommes à bord, a été retrouvée au large de Toulon.

16h51 : Bonjour @Kevin ! Le Tour de France a régulièrement dû faire face à la canicule, et cela n'influe ni sur la longueur de l'étape ni l'horaire des étapes. Tout juste l'organisation fait-elle circuler un camion qui arrose le goudron quelques minutes avant le passage des coureurs pour éviter qu'il fonde. Par ailleurs, les motos neutres distribuant des bidons sont renforcées. Sur une étape particulièrement caniculaire du Tour d'Espagne, certains coureurs ont bu jusqu'à 25 bidons lors de la course. Et sur le Tour de France 2012, le coureur néerlandais Laurens Ten Dam s'est même sifflé une petite bière pour se rafraîchir.

16h51 : Bonjour @Kevin. Aucune mesure particulière n'a été annoncée par les organisateurs. Je laisse notre expert du Tour, Pierre Godon, vous en dire plus.

16h51 : Avec la canicule qui arrive, l'organisation de course a-t-elle prévue des mesures particulières ?

16h34 : #canicule ... 37 a l'ombre à Nantes


16h33 : Je ne sais pas dans quel coin de la France vous vivez, @Caramelus, mais les températures annoncées dans les prochains jours peuvent difficilement être considérées comme habituelles. Elles devraient être comprises entre 35 °C et 40 °C demain dans une grande partie du pays, pas seulement les départements les plus habitués aux fortes chaleurs. On prévoit notamment entre 37 et 40 °C en Ile-de-France et dans la région Centre. En revanche, on ne devrait pas battre les records de la canicule de juin.

16h33 : Il est normal d’avoir une telle température à cette saison. Nous sommes saturés des commentaires concernant le réchauffement climatique. Cet hiver tout le moindre va se plaindre du Froid ! Que les Écologistes nous laissent tranquilles. C’est vraiment ridicule.

20h39 : Demain, "les minimales seront le plus souvent comprises entre 20 et 25 °C, tandis que les maximales s'étageront entre 37 et 41 °C", avec "quelques pointes à 42 voire 43 °C par endroit", prévient Météo France. La journée la plus chaude de la semaine devrait être celle de jeudi, avant des orages et une baisse significative des températures vendredi.

20h38 : Météo France explique que, dans le Sud-Ouest, "les températures maximales ont gagné une dizaine de degrés" aujourd'hui par rapport à hier. Et que "la masse d'air chaude et sèche à l'origine de cette hausse spectaculaire gagne peu à peu le Nord et l'Est".

20h38 : Tous les départements qui étaient déjà en vigilance orange restent concernés : Ardèche (07), Ariège (09), Aveyron (12), Charente (16), Charente-Maritime (17), Corrèze (19), Dordogne (24), Drôme (26), Haute-Garonne (31), Gers (32), Gironde (33), Isère (38), Landes (40), Lot (46), Lot-et-Garonne (47), Pyrénées-Atlantiques (64), Hautes-Pyrénées (65), Rhône (69), Tarn (81), Tarn-et-Garonne (82) et Haute-Vienne (87).

16h07 : Les nouveaux départements placés en vigilance orange sont : Ain (01), Allier (03), Aube (10), Cantal (15), Cher (18), Côte-d'Or (21), Creuse (23), Doubs (25), Eure-et-Loir (28), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Jura (39), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Haute-Loire (43), Loiret (45), Maine-et-Loire (49), Haute-Marne (52), Mayenne (53), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Haute-Saône (70), Saône-et-Loire (71), Sarthe (72), Savoie (73), Haute-Savoie (74), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Yonne (89), Territoire-de-Belfort (90), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

16h05 : Voici la carte des 59 départements concernés par cette vigilance orange.

20h37 : Météo France place 38 nouveaux départements en vigilance orange canicule, soit 59 départements concernés au total.

20h29 : Rappelons qu'Airparif, l'organisme qui mesure la qualité de l'air en région parisienne, a déjà annoncé que la pollution atmosphérique à l'ozone devrait "dépasser le seuil d'information", fixé à 180 mg/m3 d'air, demain. L'air est considéré de bonne qualité en-dessous de 120 mg/m3.

15h39 : Seuls les véhicules munis d'une vignette Crit'Air de classe 0 (ou verte), 1 ou 2 seront autorisés à circuler, dans un périmètre autour de Paris délimité par l'A86, rappelle la préfecture dans son communiqué. La vitesse maximale autorisée est également réduite de 20 km/h sur les routes habituellement limitées à 130, 110 ou 90 km/h, et de 10 km/h sur les routes à 80 km/h.

15h36 : La circulation différenciée va être mise en place demain en région parisienne.

14h02 : Rappelons les principales informations de ce lundi :

• L'épave du sous-marin français La Minerve, disparu en 1968 avec 52 hommes à bord, a été retrouvée au large de Toulon.

• Un homme, soupçonné d'être l'auteur de l'agression mortelle de Mamoudou Barry, un enseignant-chercheur guinéen, près de Rouen, a été interpellé.

• La canicule revient s'abattre sur la France : 21 départements sont en vigilance orange. Un bond des températures est attendu dans la moitié sud et peut-être des records à Paris en milieu de semaine. Et la sécheresse inquiète.

#CETA "Ayez le courage de dire non", écrit-il. Nicolas Hulot exhorte les députés à ne pas ratifier le Ceta, demain. L'écologiste signe une tribune sur franceinfo contre le traité de libre échange entre l'Union européenne et le Canada.

13h52 : Bonjour @anonyme ! Oui, la première canicule, fin juin, a probablement fait des victimes. En Ariège, un quinquagénaire est mort au cours d'une épreuve cycliste. Dans le Haut-Rhin, deux personnes sont mortes, un octogénaire et un ouvrier trentenaire, après des malaises probablement liés à la chaleur. Dans le Vaucluse, il y a également eu un mort, arrivé en hyperthermie à l'hôpital. Et en Ille-et-Vilaine, un couvreur trentenaire est mort après un malaise. Les chiffres officiels de surmortalité seront connus à la fin du mois.

13h55 : Une deuxième vague de chaleur va traverser la France en moins d'un mois. De quoi mettre à mal notre santé ? "Il est difficile de dire si cela va avoir un effet cumulatif car on ne connaît les effets réels d'une canicule qu'après son passage", indique Pascal Chansard, vice président de SOS Médecins France, à franceinfo. Le médecin conseille donc de suivre les consignes habituelles : s'hydrater, éviter le sport, se protéger du soleil et être particulièrement vigilant avec les personnes fragiles.

12h24 : Selon les prévisions d'Airparif, le seuil de pollution à l'ozone "devrait dépasser 180 microgrammes par mètre cube" demain en Ile-de-France. L'air est considéré de bonne qualité en dessous de 120 microgrammes par mètre cube.

12h24 : La pollution atmosphérique à l'ozone devrait "dépasser le seuil d'information", demain, en Ile-de-France, La station Airparif l'annonce.

12h23 : Rappelons que Météo France attend jusqu'à 32 °C dans Paris cet après-midi, mais que le département n'est pas placé en vigilance orange.

12h20 : Le préfet de Paris annonce le déclenchement du niveau 3 du plan départemental de gestion de la canicule dans la capitale. Un niveau qui correspond à une "alerte canicule". Concrètement, "plusieurs centaines" de place d'hébergement supplémentaires vont notamment être ouvertes.

12h08 : Voici les principales infos à la mi-journée :

• L'épave du sous-marin français La Minerve, disparu en 1968 avec 52 hommes à bord, a été retrouvée au large de Toulon.

• Un homme, soupçonné d'être l'auteur de l'agression mortelle de Mamoudou Barry, un enseignant-chercheur guinéen, près de Rouen, a été interpellé.

• La canicule revient s'abattre sur la France : 21 départements sont en vigilance orange. Un bond des températures est attendu dans la moitié sud et peut-être des records à Paris en milieu de semaine. Et la sécheresse inquiète.

#CETA "Ayez le courage de dire non", écrit-il. Nicolas Hulot exhorte les députés à ne pas ratifier le Ceta, demain. L'écologiste signe une tribune sur franceinfo contre le traité de libre échange entre l'Union européenne et le Canada.

11h57 : Bonjour , lorsqu'un arrêté préfectoral a été pris pour limiter ou interdire l'arrosage, les contrevenants s'exposent à une amende de 1 500 euros, voire 3 000 en cas de récidive, si le règlement le prévoit.

11h57 : Bonjour, il y a beaucoup d'agriculteurs qui arrosent les champs en plein après-midi malgré les restrictions d'eau... n'y a-t-il pas des sanctions pour un comportement aussi égoïste ?

10h57 : "C’est largement insuffisant. (...) On avance d’un mois la trésorerie, on ne fait que reporter le problème."

Pour aider les agriculteurs touchés par la sécheresse, le ministre de l'Agriculture va demander le versement de 70% des aides de la PAC en octobre. Cela représente une avance de trésorerie d'un milliard d’euros. Pas suffisant, selon Michel Portier, directeur général d'Agritel, cabinet de gestion spécialisé, sur franceinfo.

09h42 : Voici les principales infos de cette matinée :

La canicule revient s'abattre sur la France : 21 départements du sud sont en vigilance orange. Un bond des températures est attendu dans la moitié sud et peut-être des records à Paris en milieu de semaine. Et la sécheresse inquiète.

• Une plainte pour corruption et détournement de fonds publics a été déposée à Paris par l'association Anticor, après la vente du pôle énergie d'Alstom à l'Américain General Electric et la fusion ratée avec l'Allemand Siemens.

• Le gouvernement a choisi de réclamer une amende maximale contre Leclerc pour contraindre le distributeur a cesser une fois pour toutes ses pratiques illégales avec ses fournisseurs.

#CETA "Ayez le courage de dire non", écrit-il. Nicolas Hulot exhorte les députés à ne pas ratifier le Ceta, demain. L'écologiste signe une tribune sur franceinfo contre le traité de libre échange entre l'Union européenne et le Canada.

08h33 : "Avec le réchauffement climatique, les phénomènes extrêmes s'intensifient", constatent les experts du Bureau de recherches géologiques et minières. Actuellement, 73 départements font l'objet de restrictions d'eau.

08h33 : Cette année, sont pointées du doigt les fortes chaleurs estivales, mais également la faible quantité de précipitations au cours l'hiver et du printemps.


08h33 : Manque de pluie, sécheresse des sols, niveaux des nappes phréatiques bien plus bas qu'en 2018... Avec l'aide d'experts et de cartes, nos journalistes Leela Badrinath et Simon Gourmellet vous expliquent les différentes causes de la sécheresse actuelle.


07h19 : La chaleur restera raisonnable de la Bretagne aux Hauts-de-France et des Ardennes à l'Alsace avec quand même 28 à 32 °C dans les terres et 21 à 26°C sur les côtes de Manche.

07h20 : Cet après-midi, on attend jusqu'à 36 à 38 °C sur les plaines du Sud-Ouest, dans certaines vallées d'Auvergne, dans le sud de la région Rhône-Alpes, à l'intérieur du Languedoc-Roussillon et de la Provence.

07h21 : A 5 heures, il faisait déjà 25,8 °C à Narbonne, 23,6 °C à Lyon, 22,9 °C à Toulouse. Au nord de la Loire, les températures sont encore assez fraîches avec le plus souvent moins de 15 °C, mais 18°C dans Paris.

06h30 : Et voici la liste de ces 21 départements en alerte orange aux fortes chaleurs : l'Ardèche, l'Ariège, l'Aveyron, la Charente, la Charente-Maritime, la Corrèze, la Dordogne, la Drôme, la Haute-Garonne, le Gers, la Gironde, l'Isère, les Landes, le Lot, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées, le Rhône, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Vienne.

06h27 : Voici la carte des 21 départements (du Sud-Ouest principalement) placés en vigilance orange à la canicule par Météo France.

06h24 : Jetons tout de suite un coup d'œil à la météo. Le ciel sera ensoleillé et le mercure montera. Les chaleurs caniculaires arrivent.

Matin :




Après-midi :


08h38 : Voici les principales infos ce matin :

• La canicule revient s'abattre sur la France, avec un bond du thermomètre attendu dans la moitié sud dès aujourd'hui et peut-être des records de température à Paris en milieu de semaine. Dans le sud, 21 départements sont en vigilance orange.

• Depuis un an, Bercy réclamait plus de 100 millions d'euros à Leclerc. Le ministère a doublé la mise en exigeant une nouvelle amende sans précédent. Le géant de la distribution est accusé de passer par l'étranger pour abuser de ses fournisseurs.

• Le vote des conservateurs britanniques pour désigner le successeur de la Première ministre Theresa May s'achève aujourd'hui, avant l'annonce des résultats demain. Une course au pouvoir dont l'excentrique et controversé Boris Johnson, champion des pro-Brexit, est le grandissime favori.

• Thibaut Pinot a dominé la montée finale de la 15e étape du Tour de France, hier, au-dessus de Foix. Julian Alaphilippe a faibli pour la première fois mais sauvé son maillot jaune.

Vous êtes à nouveau en ligne