Canicule : la vigilance orange étendue à 66 départements

Une température (au soleil) sur le Vieux Port de Marseille, le 1er août 2018.
Une température (au soleil) sur le Vieux Port de Marseille, le 1er août 2018. (MAXPPP)

Le mois d’août commence comme juillet avait fini, avec de fortes chaleurs. On attend des pointes à 40 degrés localement jeudi 2 août.

La France continue de transpirer à grosses gouttes. Météo France a étendu, jeudi 2 août, sa vigilance orange à la canicule à 32 nouveaux départements. L'alerte concerne désormais 66 départements qui vont de l'Alsace à l'Aquitaine, et de l'Ile-de-France à la Corse. Le Nord-Pas-de-Calais, la Normandie et la Bretagne sont pour l'instant épargnés. 

>> Ce direct est désormais terminé.

Pour continuer à suivre les informations de vendredi 3 août, cliquez ici << 

66 départements en vigilance orange. Il s'agit de l'Ain, de l'Allier, des Alpes-Maritimes, de l'Ardèche, de l'Aube, de l'Aude, de l'Aveyron, des Bouches-du-Rhône, du Cantal, de la Charente, du Cher, de la Corrèze, de la Corse-du-Sud, de la Haute-Corse, de la Côte-d'Or, de la Creuse, de la Dordogne, du Doubs, de la Drôme, de l'Eure-et-Loir, du Gard, de la Haute-Garonne, du Gers, de la Gironde, de l'Hérault, de l'Indre, de l'Indre-et-Loire, de l'Isère, du Jura, des Landes, du Loir-et-Cher, de la Loire, du Loiret, du Lot, du Lot-et-Garonne, de la Haute-Marne, de la Meurthe-et-Moselle, de la Moselle, de la Nièvre, du Puy-de-Dôme, des Pyrénées-Orientales, du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, du Rhône, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire, de la Savoie, de la Haute-Savoie, de Paris, de la Seine-et-Marne, des Yvelines, des Deux-Sèvres, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Var, du Vaucluse, de la Vienne, de la Haute-Vienne, des Vosges, de l'Yonne, du Territoire de Belfort, de l'Essonne, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne et du Val-d'Oise.

La barre des 40°C dépassée ? "On devrait atteindre voire dépasser les 40 degrés par endroits dans le sud", avertit Météo France, qui relevait déjà des températures au-delà de 25 degrés à Perpignan, Nice ou encore Orange... dès 5 heures du matin. A 16 heures, l'institut de prévisions a relevé 37°C à Marseille, 34°C à Bordeaux et 32°C à Paris.

Jusqu'à la semaine prochaine. "C'est une canicule remarquable, intense et durable, particulièrement sur le Sud-Est, souligne Olivier Proust, prévisionniste chez Météo France. Il faut remonter à 2006 pour retrouver une canicule plus intense" à l'échelle du pays. Cet épisode de canicule devrait persister au moins jusqu’en début de semaine prochaine.

Vous êtes à nouveau en ligne