DIRECT. Canicule : 51 départements en alerte orange

Des adolescentes se rafraîchissent, le 30 juin 2015, à Limoges (Haute-Vienne).
Des adolescentes se rafraîchissent, le 30 juin 2015, à Limoges (Haute-Vienne). (PASCAL LACHENAUD / AFP)

L'épisode caniculaire va s'étendre progressivement dans la journée aux régions de l'Est, gagnant notamment la région Rhône-Alpes.

La France continue de suffoquer. La vigilance orange canicule est étendue, jeudi 2 juillet, à 51 départements. Selon les prévisions de Météo France, l'épisode caniculaire va s'étendre progressivement dans la journée aux régions de l'Est, gagnant notamment la région Rhône-Alpes.

 Un thermomètre qui frôle les 40°C. Sur les départements en alerte orange, les températures maximales prévues jeudi resteront de l'ordre de 35 à 39°. "L'épisode caniculaire s'annonce durable, puisqu'il est probable qu'il se prolonge jusqu'en fin de semaine", ajoute Météo France.

Des records battus un peu partout mercredi. A Paris, le mercure a atteint 39,7°C, soit la deuxième température la plus élevée depuis le début des relevés en 1873, après les 40,4°C atteints le 28 juillet 1947. D'autres villes comme Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) avec 35,4 degrés, Dieppe (Seine-Maritime) avec 38,3° et Melun (Seine-et-Marne) avec 39,4° ont battu leur record absolu.

Retour à la normale dans les gares parisiennes. Mercredi 1er juillet, la chaleur a fortement perturbé le trafic dans plusieurs gares de la capitale, causant d'importants retards. La situation est progressivement revenue à la normale.

Vous êtes à nouveau en ligne