Canicule : la métropole de Lyon réclame la circulation différenciée

Des Lyonnais se rafraichissent à cause de la canicule, le 24 juin 2019.
Des Lyonnais se rafraichissent à cause de la canicule, le 24 juin 2019. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

En début d'après-midi, le ministre de l'Education nationale a annoncé le report aux 1er et 2 juillet du brevet des collèges en raison de la canicule en France métropolitaine. Les épreuves devaient initialement avoir lieu jeudi et vendredi. 

Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, a demandé lundi 24 juin au gouvernement de permettre la mise en place de la circulation différenciée sur le bassin lyonnais face à la canicule qui devrait engendrer une dégradation de la qualité de l'air. La préfecture du Rhône a déclenché le niveau 1 pour la pollution de l'air à l'ozone, entraînant une baisse de la vitesse de 20 km/h sur tous axes hors centres-villes. La circulation différenciée consiste à ne faire rouler que les véhicules les moins polluants.

Le brevet reporté, certaines écoles pourraient fermer"Nous pourrons aller jusqu'à la fermeture de certaines écoles, collèges et lycées" à cause de la canicule, a prévenu Jean-Michel Blanquer, lors d'une conférence de presse, lundi 24 juin. "C'est une mesure à adapter au cas par cas", a précisé le ministre de l'Education nationale qui a, par ailleurs, annoncé le report du brevet des collèges aux lundi 1er et mardi 2 juillet. L'examen était initialement prévu les 27 et 28 juin, au plus fort de cet épisode caniculaire. 

"Je suis inquiète des concitoyens qui minimisent l'épisode", a averti Agnès Buzyn, s'adressant aux personnes "qui continuent à faire du sport comme si de rien n'était ou qui s'exposent au soleil alors que la situation risque d'être très difficile".

Une consommation d'électricité "importante". C'est la conséquence attendue de cet épisode caniculaire, à cause de l'utilisation des climatiseurs et ventilateurs. "L'approvisionnement en électricité devrait être assuré sans difficulté", rassure le gestionnaire du réseau à haute tension RTE.

53 départements ont été placés en vigilance orange à la canicule, indique Météo France dans son bulletin. La fin du phénomène est prévue au plus tôt mercredi, prévient l'institut météorologique, mais il devrait durer jusqu'à la fin de la semaine.

 

Vous êtes à nouveau en ligne