Climat : nuit de canicule à Paris

Vendredi 27 juillet sera l'une des journées les plus chaudes de l'année. Difficile de récupérer ou de trouver le sommeil sous cette chaleur étouffante.

Pas de répits, même la nuit pour la canicule. Dès l'obscurité, une chaleur persistante et un sommeil qui ne vient pas. Vendredi 27 juillet, les Parisiens avaient encore beaucoup de mal à se remettre de leur nuit. "C'était l'enfer, il n'y avait pas d'air sur Paris. Depuis hier, la température n'a pas baissé, c'était juste l'enfer", confie une Parisienne au micro de France 2.

Le système D

Pour se rafraichir, pas de solution miracle, place au système D. "On prend deux blocs de glacière, on les met devant un ventilateur et le vent du ventilateur véhicule le froid du bloc glacière", explique une riveraine. Ventilateur, douche froide, tout est bon pour essayer de se rafraichir tant bien que mal. Encore un peu de courage, la canicule devrait s'estomper un peu ce week-end. On s'attend à une baisse des températures de 10 degrés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne