CARTE. La canicule vous a empêchés de dormir ? Découvrez la température minimale affichée par votre thermomètre la nuit dernière

Les températures minimales relevées mercredi 24 juillet 2019 dans les grandes villes françaises.
Les températures minimales relevées mercredi 24 juillet 2019 dans les grandes villes françaises. (FRANCEINFO)

Depuis le début de cette nouvelle vague de chaleur intense, lundi, une quinzaine de records absolus de températures minimales ont été battus, selon Météo France.

Ces derniers jours, les nuits ont été chaudes... voire carrément étouffantes ! Dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 juillet, de nombreux thermomètres ne sont jamais descendus sous les 20 °C, voire 25 °C dans les grandes villes françaises. Et cela peut avoir de graves conséquences pour la santé. "La chaleur est l'ennemie du sommeil. Le thermostat de notre cerveau est déréglé par la canicule. Il est en surchauffe", explique à franceinfo Maxime Elbaz, directeur technique du centre du sommeil de l'Hôtel-Dieu de Paris.

Depuis le début de cette nouvelle vague de canicule, une quinzaine de records absolus de températures minimales ont ainsi été battus, selon Météo France. En bref, il n'a jamais fait aussi chaud... au plus frais de la nuit dans ces villes, depuis la mise en place des relevés de températures ! C'est le cas notamment à Bordeaux et à Toulouse, dans la nuit du 22 au 23 juillet, où les températures ne sont jamais descendues, respectivement, en dessous de 24,8 et 24,6 °C.

Découvrez, dans notre carte, les températures minimales de la nuit dernière dans les grandes villes françaises.

Vous êtes à nouveau en ligne