Canicule : tour de France des villes les plus touchées

FRANCE 2

Seulement une quinzaine de départements sont épargnés par la canicule, le long de la côte Atlantique et dans le Nord. Pour le reste, les Français ont passé la journée du jeudi 27 juin à la recherche de fraîcheur. Tour d'horizon dans le 20 Heures.

Avec ses 39°C au compteur, la ville de Nantes (Loire-Atlantique) a battu un record historique de température pour un mois de juin. Les travailleurs nantais eux, suffoquent. "C'est l'enfer avec cette chaleur. C'est désagréable. On transpire de partout, ce n’est pas top" détaille un employé qui travaille en plein soleil.  "C'est difficile. Ça fait tourner la tête", détaille un autre. Sur le marché de la ville, la charcutière doit refroidir ses moteurs à l'éponge.

Près de 42°C dans le Gard

Dans le Gard, un carrossier doit travailler sous 39°C avec des risques d'étouffement. Le département a battu des records, avec un mercure qui a grimpé jusqu'à 41.9°C à Saint-Julien-de-Peyrolas. À Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), les 39°C ont surchauffé les moteurs du tramway resté à l'arrêt. Les Clermontois devraient voir le mercure avoisiner les 40°C vendredi 28 juin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne