Canicule : les services d'urgence en alerte

FRANCE 2

Les hôpitaux doivent faire face à la vague de chaleur qui sévit sur toute la France. 

Il y a de l'inquiétude chez le personnel hospitalier. Dans un hôpital nimois, dans le Gard, tous les patients n'ont pu être pris en charge immédiatement, faute de place. "Nous faisons en moyenne 250 entrées journalières, nous avons eu un pic à 300 entrées ce week-end. Il y a plus de 40 personnes en attente d'hospitalisation", détaille Audrey Sirvain, cadre de santé aux urgences de l'hôpital de Nîmes. 

Des services d'urgence déjà saturés

Comment gérer l'arrivée de nouveaux patients ? Un urgentiste tire la sonnette d'alarme. "Les services d'urgence sont déjà saturés. Il va falloir gérer en plus le flux supplémentaire de patients liés à la canicule. C'est très inquiétant", dénonce Patrick Pelloux, président de l'association des médecins urgentistes en France. La situation sanitaire est maitrisée en France selon la ministre de la santé. Mais les hôpitaux de la région Grand-Est connaissent encore des tensions. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne