Canicule : les pèlerins à rude épreuve

France 3

Avec la canicule, les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle composent avec la chaleur, quitte à ralentir. 

Sur le chemin de Compostelle, les marcheurs doivent s'adapter à la chaleur sur la route s'ils veulent aller au bout de leur pèlerinage. À 10h du matin, le soleil est déjà au beau fixe, et la température à 26°C. Mais la chaleur ne décourage pas ces marcheurs qui trouvent des astuces pour rester au frais, entre gourde à la main et eau fraiche sur la nuque. Chaque année, plus de 12 000 marcheurs traversent le Tarn-et-Garonne, seuls, en groupe ou en famille. Pour les enfants, les conditions sont plus rudes et les familles adaptent leur rythme. Certains marcheurs vont au bout des étapes, environ 20 km par jour, d'autres envisagent de renoncer "on sue énormément, on perd beaucoup d'eau, c'est assez complexe", explique l'un d'entre eux.

Des bains de pieds en récompense

À Moissac (Tarn-et-Garonne), une des étapes majeures du chemin, plusieurs gîtes accueillent les pèlerins, dont un qui propose, en plus de la traditionnelle eau, des bains de pieds. Avec la canicule les conseils sont simples : raccourcir les étapes, boire et ne pas hésiter à s'arrêter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne