Canicule : le réseau SNCF placé sous haute surveillance

FRANCE 2

Les infrastructures de la SNCF peuvent être fortement altérées par les fortes chaleurs, si bien que le personnel de la compagnie reste très vigilant ces derniers jours.

La canicule provoque également des perturbations dans le trafic des trains. La SNCF a ainsi déclenché son plan "fortes chaleurs", et des bouteilles d'eau sont mises à disposition des voyageurs. Les câbles et les infrastructures font l'objet d'une étroite surveillance. La vitesse des trains est, elle, abaissée. Ainsi, sur une portion de la ligne TGV Paris-Strasbourg (Bas-Rhin), la vitesse est réduite à 160 km/h au lieu de 300.

Les rails peuvent se tordre

Pour les usagers, cela engendre quelques minutes de retard, car pendant les fortes chaleurs, la température des rails monte en flèche. À Lyon (Rhône), on a relevé 54°C sur la voie. À Reims (Marne), le thermomètre est monté jusqu'à 55°C. Des agents spécialisés prennent place à l'arrière des trains afin d'ouvrir l'œil et de surveiller les voies dans le but de prévenir tout risque potentiel. Les rails peuvent, par exemple, se tordre et provoquer des déraillements.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne