Canicule : le gouvernement ne veut pas reproduire le scénario de 2003

FRANCE 3

Mardi 25 juin, le gouvernement se réunit au ministère de la Santé pour éviter la catastrophe sanitaire de 2003.

Prévention et anticipation sont les deux mots qui résument l'état d'esprit de l'exécutif. Face aux fortes chaleurs prévues sur l'ensemble du territoire, le gouvernement veut absolument éviter le drame de 2003. 19 000 personnes avaient perdu la vie au cours de l'été. Emmanuel Macron a annoncé une communication exceptionnelle à l'issue du Conseil des ministres mardi 25 juin. Le président de la République devrait annoncer les mesures prises pour parer aux fortes chaleurs.

Ne pas sous-estimer le phénomène

Depuis trois jours, la ministre de la Santé Agnès Buzyn multiplie les prises de parole et les déplacements sur ce sujet pour éviter le fiasco de 2003. "À l'époque, le ministre de la Santé Jean-François Mattéi avait sous-estimé le phénomène", explique la journaliste de France 3 Patricia Issa de Grandi depuis le ministère de la Santé à Paris. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne