Canicule : le festival Garorock maintenu prend des précautions

FRANCE 2

Des dizaines de milliers de personnes ont rendez-vous à partir de jeudi 27 juin et pendant quatre jours à Marmande (Lot-et-Garonne), pour le festival Garorock. Mais comment les organisateurs gèrent-ils les risques liés à la chaleur ?

Rafraîchir à tout prix les festivaliers. Dans le Lot-et-Garonne, à Garorock, un plan canicule prévoit plus de 100 000 bouteilles d'eau, mais ce n'est pas tout, il y a aussi des brumisateurs géants pour faire baisser la température. Pour le premier jour du festival, jeudi 27 juin, le thermomètre est monté jusqu'à 38°C. De nombreux artistes sont attendus sur scène. Mais avec ces fortes chaleurs, la Croix-Rouge constate déjà une trentaine de malaises de festivaliers, sans gravité. "On a besoin de les hydrater, de les rafraîchir, de les mettre à l'ombre", précise une soigneuse.

160 000 festivaliers attendus

L'ombre est une denrée plutôt rare pour les 30 000 personnes qui vont passer leur week-end sous des tentes avant d'assister aux spectacles. Malgré l'alerte orange, le festival a été maintenu. "On a dit on y va on ouvre (...) on s'est dit que c'était quand même supportable", raconte Ludovic Larbodie, directeur et fondateur de Garorock. En tout, 160 000 festivaliers sont attendus avec des températures très élevées tout le week-end. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne