Canicule : comment éviter l'hydrocution ?

France 2

Plus d'une cinquantaine de personnes ont perdu la vie par noyade depuis début juillet. Des décès souvent causés par hydrocution. Comment prévenir les risques ?

Courir à toute vitesse dans la mer pour échapper à la chaleur, c'est tentant pour ces baigneurs à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, en Vendée. Mais avec une eau à 21°C, ces baigneurs risquent l'hydrocution. "Il faut rentrer d'un coup sinon on ne rentre pas", commente un des baigneurs du jour, qui confirme pourtant qu'il n'est pas prudent de rentrer si rapidement dans l'eau.

Chevilles dans l'eau

Un choc thermique peut entraîner une perte de connaissance et la noyade. Un risque que les maîtres nageurs ont à l’œil. Leur premier conseil, passer un long moment les chevilles dans l'eau. D'après Gérard Donval, chef de plage à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, "les petits radars que l'on a aux pieds permettent au corps de s'habituer et ensuite on peut pénétrer dans l'eau tranquillement". Le risque d'évanouissement est plus élevé chez les personnes fragiles et les enfants. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne