Canicule : 5 nouveaux départements en vigilance orange, toujours 15 en rouge

Des personnes se protègent du soleil à Nice, le 2 août 2020.
Des personnes se protègent du soleil à Nice, le 2 août 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS / AFP)

Les départements concernés sont la Haute-Loire, l'Isère, l'Ain, la Savoie et la Haute-savoie.

La canicule perdure et ne faiblit pas. Cinq départements supplémentaires, tous situés en Auvergne-Rhône-Alpes, ont été placés dimanche 9 août en vigilance orange canicule, annonce Météo France. Les départements concernés sont la Haute-Loire, l'Isère, l'Ain, la Savoie et la Haute-Savoie. Au total, 54 départements sont donc en alerte orange. Quinze départements, soit l'ensemble des Hauts-de-France et de l'lle-de-France, ainsi que l'Eure et la Seine-Maritime en Normandie, restent placés en vigilance rouge.

L'alerte rouge canicule, qui n'est utilisée que pour la troisième fois (dont deux lors de l'été 2019), concernait déjà depuis vendredi Paris et la petite couronne, l'Essonne, le Val-d'Oise, les Yvelines, l'Eure et la Seine-Maritime, en raison "du risque de sur-mortalité dans le contexte sanitaire actuel lié à la pollution à l'ozone et au Covid, ainsi qu'en lien avec la sensibilité dans les zones fortement urbanisées", selon Météo-France.

Cet épisode caniculaire "caractérisé par des nuits très chaudes voire tropicales" s'annonce durable, "au moins jusqu'à mardi", et "une dégradation orageuse marquée devrait y mettre fin, par l'ouest à partir de mercredi", souligne Météo France. "Cette vague de chaleur devrait se situer parmi les cinq plus sévères connues par la France ces dernières décennies, derrière les canicules historiques de 2003 et 2006", selon la même source.

Vous êtes à nouveau en ligne