C'est presque le printemps : êtes-vous vraiment prêts ?

Des Toulousains profitent du soleil, dimanche 9 mars 2014. 
Des Toulousains profitent du soleil, dimanche 9 mars 2014.  (MAXPPP)

Le beau temps devrait rester sur la France toute la semaine. Une chance ou un défi ? 

Après les tempêtes, les inondations et la grisaille, ça y est : la France est enfin baignée de soleil. Dimanche 9 mars, c'est le printemps avant l'heure. La météo est rayonnante et vous, vous êtes dans un état second : envie de terrasses, de tongs, de détente... 

Les températures sont supérieures de 9 degrés aux normales de saison et l'anticyclone devrait rester au-dessus de l'Hexagone encore une bonne semaine. Francetv info en profite pour énumérer les défis et dangers qui se présentent aux chasseurs de soleil amateur (que nous sommes tous). Cette semaine, il vous faudra... 

Braver la foule

Pour les habitants des grandes villes, farniente rime avec promiscuité. Tels les membres d'une secte vénérant l'astre solaire, les Parisiens se sont par exemple agglutinés dans les parcs, comme ici aux Buttes-Chaumont, dans le nord-est de la capitale. Où les smartphones ont chauffé. 

Braver la pollution (et le rhume des foins)

Revers de la médaille, ce ciel bleu dégagé sans un souffle de vent est un temps propice à la pollution aux particules fines. Toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge ou des yeux... Les plus sensibles risquent de payer cher leur après-midi d'exposition à l'air libre, notamment en Ile-de-France et en Normandie, où il était recommandé aux personnes sensibles "d'éviter toute activité physique et sportive intense, à l’extérieur comme à l’intérieur des locaux et privilégier les exercices plus calmes". Par exemple, jouer au Scrabble dans le noir.

Partout ailleurs, le pollen prend son envol, direction vos narines. "La nature est en plein réveil et tel est le problème pour les allergiques", indique le réseau Pollen.fr dans son bulletin de 7 au 14 mars. Du coup, "conjonctivites et rhinites risquent de démarrer sérieusement". Tout le pourtour méditerranéen est en alerte rouge aux pollens de cyprès. 

Braver le redoutable frelon asiatique (et les moustiques)

Avec les beaux jours, le frelon asiatique refait parler de lui. Sa période de piégeage, qui débute au printemps, mobilise déjà certains apiculteurs bien décidés à protéger leurs ruches contre cet amateur d'abeilles, a relevé francetv info ici. Car, comme nous, il aime la chaleur et le soleil. Aujourd'hui, plus de la moitié de l'Hexagone est envahie par ce spécimen désormais présent à l'ouest d'une ligne Seine-Maritime – Alpes-de-Haute-Provence, en passant par l'ouest de la région parisienne. Sans parler du retour précoce des moustiques, amateurs de beau temps et d'ores et déjà prêts à prendre d'assaut vos jambes et bras nus (et orteils, la piqûre sur l'orteil, c'est la pire). 

Braver la loi 

La majeure partie des communes du littoral girondin ont, par arrêté, interdit l'accès aux plages, endommagées par les tempêtes successives, rappelle France 3 Aquitaine. En effet, "l'érosion du cordon dunaire peut provoquer d'éventuels effondrements de sable". Qu'à cela ne tienne. A Lacanau, les amateurs de plage ont eu raison de la police. 

Braver la classe 

Bermuda, débardeur, tongs... Pris au dépourvu par cet épisode de chaleur, il se peut que vous enfiliez hâtivement les éléments les plus controversés de votre garde-robe. Et qu'au passage, vous fâchiez le soleil lui-même, provoquant son retrait immédiat de la vie météorologique, s'inquiètent d'autres.