Marseille : 3 blessés dans une fusillade

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Marseille fait face a une nouvelle fusillade, en plein centre-ville. A la sortie d'une boîte de nuit, ces échanges de coups de feu ont fait 3 blessés. Au sol 34 douilles, sur ces vitrines plusieurs impacts de balles toutes tirées d'une kalachnikov et d'un pistolet 9 mm. La fusillade a éclate peu avant 7 heures devant cette discothèque en plein coeur de Marseille. Les agresseurs présumés sont arrivés en voiture et ont tiré en rafales. J'ai entendu des pétards, ce n'était pas des pétards ! J'ai regardé etj'ai vu des jeunes courir de partout. Les gens pleuraient. Un peu plus tôt dans la nuit, c'est une altercation entre deux groupes qui aurait mis le feu aux poudres. 3 jeunes quittent la discothèque pour récupérer des armes, avant de revenir en découdre. C'est un différend de nature privée qui dégénère. La réponse est celle d'un fusil d'assaut et d'un automatique de 9mm. C'est disproportionné ! On n'est pas dans un règlement de comptes de grand banditisme ni celui de "cité". 3 hommes de 21, 24 et 29 ans ont été blessés. L'un d'eux, touche à la jambe et au bras, est dans un état grave. C'est surréaliaste, y a des touristes qui partaient ce matin, ils croyaient qu'on tournait un film devant l'Opéra. Filmés par les caméras de vidéosurveillance, les agresseurs présumés sont toujours en fuite.

Marseille fait face a une nouvelle fusillade, en plein centre-ville. A la sortie d'une boîte de nuit, ces échanges de coups de feu ont fait 3 blessés.

Au sol 34 douilles, sur ces vitrines plusieurs impacts de balles toutes tirées d'une kalachnikov et d'un pistolet 9 mm. La fusillade a éclate peu avant 7 heures devant cette discothèque en plein coeur de Marseille. Les agresseurs présumés sont arrivés en voiture et ont tiré en rafales.

J'ai entendu des pétards, ce n'était pas des pétards ! J'ai regardé etj'ai vu des jeunes courir de partout. Les gens pleuraient.

Un peu plus tôt dans la nuit, c'est une altercation entre deux groupes qui aurait mis le feu aux poudres. 3 jeunes quittent la discothèque pour récupérer des armes, avant de revenir en découdre.

C'est un différend de nature privée qui dégénère. La réponse est celle d'un fusil d'assaut et d'un automatique de 9mm. C'est disproportionné ! On n'est pas dans un règlement de comptes de grand banditisme ni celui de "cité".

3 hommes de 21, 24 et 29 ans ont été blessés. L'un d'eux, touche à la jambe et au bras, est dans un état grave.

C'est surréaliaste, y a des touristes qui partaient ce matin, ils croyaient qu'on tournait un film devant l'Opéra.

Filmés par les caméras de vidéosurveillance, les agresseurs présumés sont toujours en fuite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne