Lille : troisième cas suspect de coronavirus

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Que faut-il penser de ce coronavirus ? Un troisième cas suspect a été recensé dans le Nord. Il s'agit d'une infirmière, et cela après la contamination d'un homme de 65 ans qui avait séjourné à Dubaï et qui est toujours en réanimation à Lille. Les faits et les derniers éléments. Les 3 nouvelles personnes soupçonnées d'être contaminées par le coronavirus sont toujours hospitalisées à Lille et Tourcoing. Elles ont été en contact étroit avec le premier malade Français. Quand cet homme, de retour de Dubaï arrive a l'hôpital de Valenciennes, personne ne peut se douter qu'il est contaminé. Aucune précaution particulière n'est prise. C'est la qu'il aurait infecté son voisin de chambre, et un médecin. 3e cas suspect, une infirmière de l'hôpital de Douai où a été transféré en réanimation. 3 personnes qui ont côtoyé de près le malade contagieux. insuffisance respiratoire, contact proche. Rien ne dit pour l'instant que ces 3 personnes sont infectées par le nouveau virus. Pour le savoir, des prélèvements ont été envoyés à l'institut Pasteur. On attend toujours les résultats, S'ils sont positifs, cela voudrait dire que le virus se transmet plus facilement qu'on le pensait d'homme à homme.

Que faut-il penser de ce coronavirus ? Un troisième cas suspect a été recensé dans le Nord. Il s'agit d'une infirmière, et cela après la contamination d'un homme de 65 ans qui avait séjourné à Dubaï et qui est toujours en réanimation à Lille. Les faits et les derniers éléments.

Les 3 nouvelles personnes soupçonnées d'être contaminées par le coronavirus sont toujours hospitalisées à Lille et Tourcoing. Elles ont été en contact étroit avec le premier malade Français. Quand cet homme, de retour de Dubaï arrive a l'hôpital de Valenciennes, personne ne peut se douter qu'il est contaminé. Aucune précaution particulière n'est prise. C'est la qu'il aurait infecté son voisin de chambre, et un médecin. 3e cas suspect, une infirmière de l'hôpital de Douai où a été transféré en réanimation. 3 personnes qui ont côtoyé de près le malade contagieux.

insuffisance respiratoire, contact proche.

Rien ne dit pour l'instant que ces 3 personnes sont infectées par le nouveau virus. Pour le savoir, des prélèvements ont été envoyés à l'institut Pasteur. On attend toujours les résultats, S'ils sont positifs, cela voudrait dire que le virus se transmet plus facilement qu'on le pensait d'homme à homme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne