REPLAY. Après les JO, "maintenant, c'est repos !" : revivez l'interview sur France 2 des judokas en or Clarisse Agbégnénou et Teddy Riner

Les deux champions olympiques ont répondu aux questions de Karine Baste-Régis lors du "20 heures" de France 2. Ils sont revenus sur le remarquable parcours de l'équipe de France de judo aux Jeux olympiques de Tokyo. 

Ils sont de retour des Jeux olympiques de Tokyo avec des médailles dans leurs bagages. Les deux judokas français Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou étaient les invités, lundi 2 août, du "20 heures" de France 2. Ils ont répondu en direct aux questions de Karine Baste-Régis sur les remarquables performances de l'équipe de France de Judo aux JO

Accueillis à Paris par un bain de foule. Arrivés en France lundi matin, les judokas se sont offert dans l'après-midi un bain de foule au village olympique installé sur la place du Trocadero, à Paris. 

Une médaille d'or historique dans l'épreuve mixte par équipes. En battant le Japon, pourtant grand favori de l'épreuve (inédite) mixte par équipes, les judokas tricolores, emmenés par Teddy Riner et Clarisse Agbégnénou, ont conclu de la plus belle des manières leur tournoi olympique.

 Clarisse Agbégnénou sacrée championne olympique en individuel, Riner en bronze. La judokate a également décoché l'or dans la catégorie des moins de 63 kg. La quintuple championne du monde et d'Europe a ainsi ajouté à son palmarès le seul titre qui lui manquait. De son côté, Teddy Riner est allé chercher la médaille de bronze dans la catégorie des plus de 100 kg. Double tenant du titre, le Français s'est incliné en quarts de finale, mais a su se remobiliser pour grimper sur la troisième marche du podium. 

 Huit médailles au total pour le judo français. Deux médailles d'or, trois en argent et trois en bronze. Les judokas français ont réussi leurs Jeux olympiques. "On a fait une très jolie campagne", salue Larbi Benboudaoud. "On va savourer ces médailles (...) même si je dis qu'il y aurait pu en avoir un peu plus en or", souligne le patron de l'équipe de France de judo, les yeux rivés vers les JO de Paris en 2024.

Vous êtes à nouveau en ligne