La Baule : au campus des jeunes de l'UMP

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

C'est un peu compliqué d'admettre que l'un des siens s'en aille, même sur une telle affaire. T.Thévenoud, le député, exclut pour l'instant de démissionner. L.Delahousse: La politique toujours à droite cette fois avec le campus de l'UMP qui se tenait à La Baule. Le visiteur du jour fut A.Juppé, candidat à la primaire. Il entend s'attaquer aux idées pernicieuses du FN et, interrogé sur l'éventuel retour de N.Sarkozy, il a estimé qu'il ne le craignait pas, au contraire, estimant qu'il serait une force supplémentaire. JUPPE, JUPPE, JUPPE! d'honneur de jeunes militants de l'UMP sur un terrain de rugby et à peine sur la pelouse, l'ancien Premier ministre lancé dans la reconquête de la droite n'hésite pas à tâcler le président de la République et son gouvernement. Il nous reste a transformer l'essai au niveau national. On espère. Il y a beaucoup de raisons d'espérer parce qu'en face, c'est la bérézina. On n'a jamais vu un tel spectacle. lls oublient même de vérifier la situation fiscale de leurs ministres. C'est quand même le b.a. ba. Dans toutes les conversations, impossible d'échapper aux commentaires sur la semaine noire de F.Hollande. Mauvais sondages, livre de V.Trierweiler, ministres démissionnaires. Mais ici, côté militant, pas question de souffler sur les braises. Il ne faut pas tirer sur l'ambulance, il ne faut pas profiter qu'il soit à terre, que sa vie privée soit déballée. On n'est pas mécontents de voir des choses comme ça à gauche, mais c'est à nous de prouver qu'on est bons. Un week-end ensoleillé au cours duquel les prévisions vont aussi bon train, notamment sur le retour ou non de N.Sarkozy. Certains souhaitent le retour de N.Sarkozy. Je pense qu'il est temps de l'annoncer. S'il le souhaite, en tout cas. Si N.Sarkozy ne se montre pas le plus à même, on verra bien. En tout cas, on sera derrière celui qui gagnera les primaires. Primaires pour 2017, élections à la présidence de l'UMP à la fin de l'année. Autant de matchs à venir pour lesquels militants et ténors du parti s'échauffent déjà sur le terrain.

C'est un peu compliqué d'admettre que l'un des siens s'en aille, même sur une telle affaire.

T.Thévenoud, le député, exclut pour l'instant de démissionner.

L.Delahousse: La politique toujours à droite cette fois avec le campus de l'UMP qui se tenait à La Baule. Le visiteur du jour fut A.Juppé, candidat à la primaire. Il entend s'attaquer aux idées pernicieuses du FN et, interrogé sur l'éventuel retour de N.Sarkozy, il a estimé qu'il ne le craignait pas, au contraire, estimant qu'il serait une force supplémentaire.

JUPPE, JUPPE, JUPPE! d'honneur de jeunes militants de l'UMP sur un terrain de rugby et à peine sur la pelouse, l'ancien Premier ministre lancé dans la reconquête de la droite n'hésite pas à tâcler le président de la République et son gouvernement.

Il nous reste a transformer l'essai au niveau national.

On espère.

Il y a beaucoup de raisons d'espérer parce qu'en face, c'est la bérézina. On n'a jamais vu un tel spectacle. lls oublient même de vérifier la situation fiscale de leurs ministres. C'est quand même le b.a.

ba.

Dans toutes les conversations, impossible d'échapper aux commentaires sur la semaine noire de F.Hollande. Mauvais sondages, livre de V.Trierweiler, ministres démissionnaires. Mais ici, côté militant, pas question de souffler sur les braises.

Il ne faut pas tirer sur l'ambulance, il ne faut pas profiter qu'il soit à terre, que sa vie privée soit déballée.

On n'est pas mécontents de voir des choses comme ça à gauche, mais c'est à nous de prouver qu'on est bons.

Un week-end ensoleillé au cours duquel les prévisions vont aussi bon train, notamment sur le retour ou non de N.Sarkozy.

Certains souhaitent le retour de N.Sarkozy. Je pense qu'il est temps de l'annoncer. S'il le souhaite, en tout cas.

Si N.Sarkozy ne se montre pas le plus à même, on verra bien. En tout cas, on sera derrière celui qui gagnera les primaires.

Primaires pour 2017, élections à la présidence de l'UMP à la fin de l'année. Autant de matchs à venir pour lesquels militants et ténors du parti s'échauffent déjà sur le terrain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne