Justice : l'enseigne Carrefour devra répondre d'une demi-heure de travail nocturne

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Deux syndicats viennent de relancer la polémique sur le travail de nuit. Ils ont assigné un hypermarché de la région parisienne qui ouvrait ses portes jusqu'à 21H30. Nous sommes allés écouter les explications syndicales mais aussi les demandes de la clientèle. C'est le plus grand magasin de l'enseigne Carrefour en France. Du lundi au vendredi, il ferme à 21 h 30. Une demi-heure de trop selon deux syndicats, qui s'apparente pour eux a du travail de nuit. La loi ne serait pas respectée, ils portent plainte. Les clients sont partagés. Je comprends que les gens aient envie de rentrer plus tôt. En tant que consommateur ça m'est égal. Mais les salariés de Carrefour défendent leurs intérêts. Pour les clients je pense que ça changera pas grand-chose. Pour les salariés, finir plus tôt sera mieux pour la vie de famille. Cette plainte est une première contre un hypermarché, mais pas pour l'inter-syndicale. Elle a déjà obtenu en justice la comdamnation de Sephora, Appel, ou les Galeries Lafayette en région paraisienne. Pour son représentant, assigner cet hypermarché est un symbole. C'est le plus gros Carrefour de France ! Nous pensons que si les autres enseignes le voient être condamné, elles se mettront toutes seules dans les règles de la législation. La direction du groupe n'a pas souhaité s'exprimer. Elle affirme qu'un accord d'entreprise prévoyait le travail entre 21 h et 22 h. Selon elle, 50 salariés seulement seraient concernés, et toucheraient une majoration de 10 % de leurs salaires.

Deux syndicats viennent de relancer la polémique sur le travail de nuit. Ils ont assigné un hypermarché de la région parisienne qui ouvrait ses portes jusqu'à 21H30. Nous sommes allés écouter les explications syndicales mais aussi les demandes de la clientèle.

C'est le plus grand magasin de l'enseigne Carrefour en France. Du lundi au vendredi, il ferme à 21 h 30. Une demi-heure de trop selon deux syndicats, qui s'apparente pour eux a du travail de nuit. La loi ne serait pas respectée, ils portent plainte. Les clients sont partagés.

Je comprends que les gens aient envie de rentrer plus tôt.

En tant que consommateur ça m'est égal. Mais les salariés de Carrefour défendent leurs intérêts.

Pour les clients je pense que ça changera pas grand-chose. Pour les salariés, finir plus tôt sera mieux pour la vie de famille.

Cette plainte est une première contre un hypermarché, mais pas pour l'inter-syndicale. Elle a déjà obtenu en justice la comdamnation de Sephora, Appel, ou les Galeries Lafayette en région paraisienne. Pour son représentant, assigner cet hypermarché est un symbole.

C'est le plus gros Carrefour de France ! Nous pensons que si les autres enseignes le voient être condamné, elles se mettront toutes seules dans les règles de la législation.

La direction du groupe n'a pas souhaité s'exprimer. Elle affirme qu'un accord d'entreprise prévoyait le travail entre 21 h et 22 h. Selon elle, 50 salariés seulement seraient concernés, et toucheraient une majoration de 10 % de leurs salaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne