Journées du patrimoine : entre les murs de la prison de la Santé

C'est un des monuments les plus courus. L.Delahousse: Au programme, également, les journées du patrimoine. L'an dernier, il avait accueilli quelque 20 000 visiteurs. Près de 700 sites inédits. Parmi eux, l'ouverture au public aujourd'hui de la prison de la Santé, à Paris. Avant le lancement des travaux de réfection, le public va donc découvrir ce site historique, cet univers carcéral au coeur de Paris. C'est un endroit insolite. On ne pense jamais y aller. Pour moi, c'est un grand mur. Derrière, il y a d'abord la cour d'honneur, là où sont entrés des milliers de condamnés depuis La visite débute par les pages noires de la Santé. La maison de la Santé a accueilli la guillotine. Un sas dé sécurité pour pénétrer dans les liéux dé détention. En quelques minutes, le mot "enfermement" a un sens. Ça prend à la gorge. C'est un peu glauque. Passage dans le quartier disciplinaire où étaient enfermés les détenus les plus récalcitrants. C'est un monde inconnu qu'ils découvrent. Là, les affaires d'hygiène et le strict minimum. Il n'y a pas de dorure, pas de rideau, pas de luxure. C'est le quartier VIP de la prison de la Santé. C'est là que furent incarcérés M.Papon, B.Tapie ou J. C.Mitterrand. Ça change. Approche d'un métier mal connu et mal aimé. Je suppose que vous avez de temps en temps de bons rapports avec certains détenus. Il y a une barrière. Nous sommes le personnel de surveillance.

C'est un des monuments les plus courus.

L.Delahousse: Au programme, également, les journées du patrimoine. L'an dernier, il avait accueilli quelque 20 000 visiteurs. Près de 700 sites inédits. Parmi eux, l'ouverture au public aujourd'hui de la prison de la Santé, à Paris. Avant le lancement des travaux de réfection, le public va donc découvrir ce site historique, cet univers carcéral au coeur de Paris.

C'est un endroit insolite. On ne pense jamais y aller.

Pour moi, c'est un grand mur.

Derrière, il y a d'abord la cour d'honneur, là où sont entrés des milliers de condamnés depuis La visite débute par les pages noires de la Santé.

La maison de la Santé a accueilli la guillotine.

Un sas dé sécurité pour pénétrer dans les liéux dé détention. En quelques minutes, le mot "enfermement" a un sens.

Ça prend à la gorge. C'est un peu glauque.

Passage dans le quartier disciplinaire où étaient enfermés les détenus les plus récalcitrants. C'est un monde inconnu qu'ils découvrent.

Là, les affaires d'hygiène et le strict minimum.

Il n'y a pas de dorure, pas de rideau, pas de luxure. C'est le quartier VIP de la prison de la Santé.

C'est là que furent incarcérés M.Papon, B.Tapie ou J.

C.Mitterrand.

Ça change.

Approche d'un métier mal connu et mal aimé.

Je suppose que vous avez de temps en temps de bons rapports avec certains détenus.

Il y a une barrière. Nous sommes le personnel de surveillance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne