Pierre Magnan

LA PHOTO. Akwasi Frimpong, le Ghanéen qui se rêve en or aux JO de PyeongChang

Tunisie, Algérie: la folle histoire d’une mer dans le Sahara

En Tunisie, des journalistes évoquent le retour d’un Etat policier

Tunisie: cinq ans après son assassinat, hommage à Chokri Belaïd

Un nouveau plan pour sauver la Casbah d'Alger... sous l'œil de l'Unesco

Algérie-Cuba: pétrole contre médecins

Drapeau de Daech (Etat islamique, Isis en anglais).

Une Française mariée à un cadre de Daech jugée en Algérie

Satisfecit du FMI à la Tunisie, alors que la colère sociale semble apaisée

Comment la Suisse est devenue un acteur majeur du marché du cacao

LA PHOTO. RDC: risques élevés d'épidémie de choléra à Kinshasa

RDC: quelque quatre millions de déplacés à cause des violences, plus qu'en Syrie

L'Afrique a besoin d'industrialisation et d'infrastructures, selon la BAD

Egypte: réélection de maréchal en vue pour le président al-Sissi

Algérie: le Premier ministre Ahmed Ouyahia sur la sellette

Le terme Casbah, qui désignait à l\'origine le point culminant de la médina de l\'époque ziride, s\'applique aujourd\'hui à l\'ensemble de la vielle ville d\'El Djazair, dans les limites marquées par les remparts d\'époque ottomane. Lesquels ont été édifiés dés la fin du XVIe siècle.

«Il y a une envie d’Algérie», selon le voyagiste français Jean-François Rial

Puits de pétrole à Hassi Messaoud (centre-est de l\'Algérie). Avec le gaz, le pétrole est la principale richesse de l\'Algérie.

Hausse des prix du pétrole : une chance pour les pays producteurs africains

Tunisie: des lieux de culte juifs attaqués à Djerba

L'Afrique du Sud taxe les boissons sucrées, une première sur le continent

Un smartphone produit en Algérie pour moins de 100 euros

Mali: «2017 est l'année la plus meurtrière du mandat d'IBK»

France Gall, «la Française la plus sénégalaise est décédée»

Pour l\'Unesco, «dans l’un des plus beaux sites maritimes de la Méditerranée, surplombant les îlots où un comptoir carthaginois fut installé dès le IVe siècle av. J.-C., la Casbah constitue un type unique de médina, ou ville islamique».

L’Algérie veut doper son tourisme

En Tunisie, 2018 rime avec hausse de la TVA

Cheb Khaled s'invite dans le «conflit» entre la Tunisie et les Emirats

LA PHOTO. Manifestants anti-Kabila à Kinshasa

Résultat du vote du 21 décembre 2017 à l\'ONU sur la décision américaine concernant son ambassade en Israël.

Vote à l'ONU: un seul pays africain a voté en faveur des Etats-Unis, le Togo

L\'Assemblée générale de l\'ONU (ici en septembre 2017) vote sur la décision américaine concernant le transfert de son ambassade à Jérusalem.

Vote à l'ONU : les menaces de Trump vont-elles jouer sur les pays africains ?

un homme conduit des ânes populairement appelés «beaux garçons» à l\'abattoir d\'Ughelli, dans l\'Etat du Delta. Dans cette région, la viande d\'âne est consommée et les peaux exportées vers la Chine. Grâce à la demande chinoise et à la restriction imposée aux exportations d\'ânes par certains pays voisins (le Niger notamment mais aussi d\'autres Etats sahéliens), les prix des animaux s\'envolent. Résultat: le business de ces équidés est en plein boom. A Ughelli, la peau s\'exporte mais rien n\'est perdu. Pour maximiser les bénéfices, les vendeurs d\'ânes vendent aussi la viande restante aux consommateurs, peu méfiants, en la présentant comme du boeuf, une pratique qualifiée de «criminelle» par une association commerçante locale. Les peaux, elles, partent en Chine où elles sont bouillies donnant une gélatine, connue sous le nom d\'«ejiao», qui génère un marché de centaines de millions de dollars chaque année. Cette gélatine est considérée par les Chinois comme un médicament communément appelé «tonique du sang» qui aiderait à fortifier le corps en particulier dans certains cas comme l\'anémie. Au risque de priver les habitants du Nigéria de leurs ânes et des services qu\'ils apportent à la population, souvent la plus pauvre. 

LA PHOTO. Le Nigéria, grand exportateur de peaux d'ânes vers la Chine

Intervention du président Beji Caid Essebsi à la télévision tunisienne dans un café en 2017.

La colère des journalistes de la télévision publique tunisienne

Même le père Noël est là. Enfants et adultes se pressent devant les tables couvertes de mets et de cadeaux. Les sapins sont remplacés par des palmiers. C\'est la deuxième fois que ce marché de Noël s\'est installé à Alger. Mais si Caritas était restée extrêmement discrète sur le sujet en 2016, l\'organisation a, en 2017, décidé de promouvoir l\'événement, appelant au «vivre ensemble» entre chrétiens et musulmans. Selon Casbah Tribune, le nombre de chrétiens est de plus en plus nombreux en Algérie, «entre les diplomates, les migrants et les chrétiens algériens». Le nombre d\'immigrés originaires d\'Afrique subsaharienne ne fait l\'objet d\'aucune statistique officielle, mais certaines estimations le situent à environ 100.000. Installé dans la maison diocésaine d\'Alger, dans le quartier d\'El Biar, le marché proposait du miel, du chocolat, des gâteaux, de la bijouterie et des bibelots. Par ailleurs, un concert de Noël a eu lieu à la basilique Notre-Dame d’Afrique, toujours à Alger. 

LA PHOTO. Alger a son marché de Noël

1234567891053

Vous êtes à nouveau en ligne