Pierre Magnan

Le Grand Barrage de la renaissance éthiopienne à Guba, dans le nord-ouest de l\'Ethiopie, le 24 novembre 2017. Les conséquences que ce barrage pourrait avoir sur le débit du Nil pèsent sur les relations entre L\'Ethiopie et l\'Egypte.

La tentation du Nil: les clefs de la tension entre l’Ethiopie et l’Egypte

Image tirée d\'une exposition italienne sur Bonaparte.

Le site Gallica de la BNF revient sur la campagne de Bonaparte en Egypte

Transport urbain au Caire

Egypte: colère contre une hausse record des tarifs du métro du Caire

Scène du congrès sioniste de 1898 avec Theodor Herzl (débout en haut, à droite, avec la barbe noire) à la tribune.

1903: Et si le Kenya était devenu l'Etat des juifs dont rêvait Theodor Herzl?

Le 4 mars 2007, le ministre délégué à la Promotion de l\'égalité des chances, Azouz Begag, se recueille dans le cimetière arabe de Nessadiou à Bourail sur les tombes d\'Algériens déportés en Nouvelle-Calédonie à la fin du XIXe siècle. «Se retrouver aujourd\'hui à 50 ans au bout du monde, où la France a un morceau de son histoire avec des Calédoniens qui ont la même gueule que moi, des gueules d\'Arabes (...), même pour un ministre, c\'était très difficile de retenir des larmes, sans doute des larmes de la mémoire», avait déclaré M.Begag à Radio Nouvelle-Calédonie.  

Que sont devenus les Algériens déportés en Nouvelle-Calédonie?

Le 13 mars 2018, en RDC, des mères attendent avec leurs enfants sur les genoux des rations sur un site de distribution du Programme alimentaire mondial, dans la région instable du Kasaï.

RDC: l'Unicef sonne de nouveau l'alarme pour les enfants du Kasaï

Maquette exposée à l\'Institut du monde arabe (IMA) pour illustrer le passage d\'un navire par le canal de Suez avec, sur les berges, les travailleurs affectés à l\'entretien de la voie d\'eau.

La fabuleuse épopée du canal de Suez en cinq actes

La web-série publictaire qui a provoqué la colère des Marocains.

Quand Nestlé concentre les réactions féministes au Maroc

Image du site lesiteinfo.com pour illustrer la campagne pour le boycott de certains produits au Maroc

Au Maroc, des appels au boycott secouent les consommateurs

Cette photo est tirée d’un magnifique reportage du photo journaliste John Wessels qui s’est intéressé aux drames des réfugiés dans l’est de la République Démocratique du Congo. Il raconte dans le «making of de l’AFP» ses émotions lors de cette enquête dans «un pays théatre de certains des conflits les plus meurtriers de l’époque récente, comme la deuxième guerre du Congo entre 1998-2003. Avec ses conséquences humanitaires, il a fait entre 2 et 5 millions de morts».  John Wessels donne le contexte de ses photos: «Ces temps-ci, le pays est de nouveau jeté dans une tourmente politique. Le deuxième mandat du président Joseph Kabila s’est légalement éteint il y a deux ans, mais l\'élection présidentielle pour sa succession n\'a toujours pas été organisée, officiellement pour des questions de sécurité et de logistique. Ses adversaires politiques l\'accusent de tout faire pour se maintenir au pouvoir. Le scrutin est maintenant prévu pour décembre 2018. Sur cette toile de fond, les conflits inter-ethniques qui fermentaient depuis des années se sont mis à bouillir et de nouveaux apparaissent». Aujourd\'hui, selon les différentes agences de l\'ONU, les réfugiés des conflits oubliés de la RDC seraient environ 4 millions.  

LA PHOTO. Loin des yeux, le drame des réfugiés de RDC

Carte de la liberté de la presse en Afrique selon le rapport 2018 de Reporters sans Frontières.

Liberté de la presse: quatre pays africains mieux classés que la France

Jacob Zuma (à gauche) et Cyril Ramaphosa photographient avec leur smartphone les participants du congrès de l\'ANC en décembre 2017 en Afrique du Sud. 

En 2020, 660 millions d'Africains devraient être équipés d'un smartphone

Casablanca octobre 2017: des manifestants réclament la libération des détenus du Hirak, le mouvement de protestation qui a secoué la région marocaine du Rif en 2016, à l\'occasion d\'une audience judiciaire. 

Maroc: Nasser Zefzafi, leader du «Hirak», dénonce un «procès politique»

le 6 avril 2018 à Barcelone. Derrière elle, les autres membres du Syndicat des vendeurs ambulants brandissent une banderole sur laquelle on peut lire: «Personne n\'est illégal.» Une campagne de crowdfunding (financement participatif) avait permis de récolter 48.000 euros pour leur nouvelle association-syndicat populaire des vendeurs ambulants de Barcelone. «Nous voulons travailler légalement pour contribuer à l\'économie de Barcelone, qui est notre ville», a dit un porte-parole des vendeurs, Aziz Faye. Plusieurs centaines d\'Africains sans papiers se consacrent depuis des années à la vente d\'articles de contrefaçon, dans les quartiers touristiques de Barcelone, fuyant en courant avec leur marchandise à l\'arrivée de la police.

LA PHOTO. Défilé de mode de sans-papiers sénégalais à Barcelone

Soldats français au Mali (novembre 2017)

Plus de 100 soldats de l'ONU tués au Mali depuis 2013

Le président Ali Bongo Ondimba à Ankara en 2015

Le Gabon arrête-t-il des Turcs supposés être des opposants à Erdogan ?

Une rame de TGV arrive à Tanger au Maroc le 30 juin 2015. Cette arrivée symbolise l\'implication de la SNCF dans le développement ferroviaire en Afrique.

La SNCF se développe en Afrique

Le président réélu a salué le 2 avril les Egyptiens pour leur mobilisation «impressionnante» lors d\'un discours retransmis à la télévision. Les forces armées égyptiennes lui ont réitéré leur ferme soutien, promettant de «se tenir toujours derrière son leadership avisé». Archi-favori, il avait pour seul adversaire Moussa Mostafa Moussa, un homme politique méconnu du grand public et partisan affiché du chef de l\'Etat. Celui-ci a obtenu 2,92% des voix. «Le plus important, c\'est que l\'Egypte a gagné», s\'est-il réjoui. Elu avec 96,9% des voix en 2014, M. Sissi est arrivé au pouvoir un an après la destitution par l\'armée (dont il était alors le chef) du président démocratiquement élu, l\'islamiste Mohamed Morsi. Sa réélection ne faisait aucun doute. Depuis le début de la campagne, Abdel Fattah al-Sissi est omniprésent à la télévision comme sur les affiches dans les rues. Interdisant toute opposition, il doit maintenant gérer les difficultés d\'un pays dont l\'économie est en pleine crise malgré le soutient du FMI.

LA PHOTO. Elu avec 97%, Abdel Fattah al-Sissi est présenté comme «l'espoir»

L\'armée somalienne est jugée trop faible pour s\'opposer aux rebelles shebab sans l\'appui de la force internationale de plus de 20.000 hommes déployée dans le pays.

Somalie : la guerre continue malgré la présence des forces internationales

Vincent Bolloré, président du groupe du même nom, à Paris en avril 2017

Des journalistes poursuivis par une entreprise liée au groupe Bolloré relaxés

Après la décision de Trump, retour sur l'histoire très particulière du Liberia

Le roi du Maroc dans une synagogue parisienne

Où sont passés les milliards libyens disparus?

«100% Bled»: une BD provocatrice de Salim Zerrouki sur «nous, les Arabes»

LA PHOTO. La prostituée et l'islamiste sur une scène de théâtre à Tunis

Colonisation: quand à la Chambre des députés on parlait de «races inférieures»

Maroc : une explosion sociale prévisible à Jerada

#8mars2018: la Journée des femmes en Algérie sur Twitter ou Facebook

L’incroyable histoire des 10.000 soldats russes envoyés par la France en Algérie

LA PHOTO. Akwasi Frimpong, le Ghanéen qui se rêve en or aux JO de PyeongChang

1234567891053

Vous êtes à nouveau en ligne