Pierre Magnan

Benjamin Netanyahu avec le président tchadien Idriss Deby Itno à N\'Djamena le 20 janvier 2019.

Benjamin Netanyahu bientôt au Maroc ?

Ali Benflis s\'adresse aux médias, lors d\'une manifestation à Alger, le 24 février 2015.

Ali Benflis va-t-il ajouter son nom à la liste des "lièvres" de la présidentielle en Algérie ?

L\'ONG Oxfam (Ici, une \"charity shop\" à Manchester en 2018).  

"L'extrême pauvreté s'intensifie en Afrique subsaharienne", affirme Oxfam dans son dernier rapport

Etudiante en archéologie algérienne travaillant sur les pierres d\'un ancien mausolée berbère, dans la région de Tiaret, en avril 2018.

Le mystère des "pyramides" de Frenda en Algérie

Le président Beji Caïd Essebsi prononce un discours au musée du Bardo à l\'occasion de la célébration du 8e anniversaire de la révolution tunisienne.

Tunisie : "Le dinar ne vaut plus rien", selon le président de la République

Militaires français de l\'opération Barkhane au Mali, près de Kidal dans le nord du pays en août 2018

Mali : situation "très préoccupante", selon l’ONU

Capture d\'écran du site Yolk montrant la \"vache solaire\".

Une "vache solaire" pour l'Afrique distinguée au CES de Las Vegas

Capture écran du site internet de Bic montrant ses productions. ®Bic

La Tunisie va accueillir une partie des productions Bic délocalisées de Bretagne

L\'attaquant égyptien Mohamed Salah, qui vient de marquer un but lors du match qualificatif pour la Coupe d\'Afrique des nations, opposant l\'Egypte à la Tunisie au Stade Borg El Arab, près d\'Alexandrie, le 16 novembre 2018.

L’Egypte souhaite accueillir la Coupe d’Afrique des Nations en juillet 2019

Un manifestant soudanais court pour échapper aux gaz lacrymogènes lors d\'une manifestation à Karthoum le 31 décembre 2018.

Soudan : la révolte du pain fait trembler le régime

Mia (Daniah de Villiers) et son lion Charlie : image du film \"Mia et le lion blanc\", de Gilles de Maistre.

Le film "Mia et le lion blanc" apporte un regard brutal sur la chasse aux lions d'élevage en Afrique du Sud

Des partisans du candidat à la présidentielle, Martin Fayulu, à Kinshasa, devant la statue de Patrice Lumumba, premier leader de la République démocratique du Congo, le 21 novembre 2018.

La République démocratique du Congo : un géant à l'Etat défaillant

Des travailleuses agricoles s\'emploient dès l\'aube à ramasser à la main les petites fleurs qu\'elles posent minutieusement dans des paniers en tiges de roseaux. Séchés et triés, les stigmates du pistil du crocus donnent le safran.

LA PHOTO. Au Maroc, les petits producteurs de safran luttent contre la contrefaçon

L\'allée des baobabs près de Morondova à Madagascar.

Madagascar : un pays paralysé par des crises politiques à répétition

Eléphants dans le parc national de Murchison Falls, en Ouganda.

Contre le braconnage, les éléphants ont-ils inventé la défense génétique ?

Clair de lune sur les ruines de Shali, dans le centre de l\'oasis de Siwa.

EN IMAGES. L’Egypte se met à l’écotourisme dans l’extraordinaire oasis de Siwa qui abrite la cité berbère de Shali

La photo prise le 26 novembre 2018 montre une bannière suspendue au siège de l\'Association des Femmes Démocrates Tunisiennes dans la capitale Tunis, montrant le prince héritier saoudien Mohammed bin Salman tenant un fouet avec une légende en arabe affirmant \"le bourreau, n\'est pas le bienvenu\".

Tunisie, Algérie: la visite de MBS au Maghreb rencontre une forte opposition

«Sotheby\'s déplore les massacres illégaux et le négoce qui mettent en danger la faune sauvage et soutient fermement les efforts de protection animale de la communauté internationale», a expliqué la société de vente. La décision survient après que sa concurrente Bonhams a annulé une vente à Hong Kong de 21 lots de sculptures sur cornes de rhinocéros estimés à 3,87 millions de dollars (3,41 millions d\'euros) à la suite de pressions, selon l\'organisation écologiste Humane Society International. Une autre maison de ventes aux enchères, Christie\'s, a déjà interdit les ventes de cornes de rhinocéros. Les associations de protection de l\'environnement ont averti que même une légère hausse de la demande de cornes de rhinocéros anciennes présenterait un risque d\'extinction de l\'espèce. L\'Afrique du Sud, qui regroupe environ 80% de la population de rhinocéros (dont celui qui figure sur la photo, prise dans le parc Kruger), est le terrain de chasse privilégié des braconniers. Plus de 7100 animaux ont été tués ces dix dernières années. Les cornes de rhinocéros sont très prisées en Asie, atteignant 60.000 dollars (52.900 euros) le kilogramme.

LA PHOTO. Sotheby's met fin aux enchères de cornes de rhinocéros

Soldats indiens de l\'empire britannique en Afrique de l\'Est (1915)

14-18: comment la France et le Royaume-Uni ont agrandi leur empire en Afrique

Discours de Mussolini le 3 septembre 1936 à Avellino.

23 novembre 1934: l'Italie du Duce décide d'entrer en guerre contre l'Ethiopie

Manifestation en mars 2017 de travailleurs de la santé devant le ministère de la Santé à Tunis.

20% des médicaments manquent encore en Tunisie

situé dans la province d\'Ismaïlia, au bord du canal de Suez. Une foule de près d\'un millier de personnes s\'est rassemblée en ce 18 juin 2018 pour regarder ces combattants amateurs reproduire un spectacle de lutte à l\'américaine. Le spectacle est une idée originale d\'Ashraf Mahrous «Kabonga», qui a fondé la Fédération de lutte égyptienne en 2012. Les combattants sont encouragés par un public enthousiaste de tous âges. Sur fond de musique rock et sous des effets de lumières, ils se lancent dans un corps-à-corps qui emprunte autant à une lutte sportive qu\'à une chorégraphie spectaculaire. On est loin des shows à l\'américaine mais le public se régale même si ici, près d\'Ismaïlia, le spectable s\'arrête rapidement pour des raisons de sécurité. Si les vedettes mondiales du catch gagnent des fortunes, les amateurs égyptiens, eux, ont du mal à financer leurs spectacles et en assurer la sécurité.

LA PHOTO. L'Egypte se met au catch

Abdel Fattah El Sissi, président de l\'Égypte, prononce un discours lors de la cérémonie d\'ouverture du monument commémoratif pour la «Revitalisation de l\'humanité» à Charm el-Cheikh, le 2 novembre 2018.

«L'Egypte est devenue une prison ouverte», selon un chercheur d'Amnesty

Image de supporters prise lors d\'un match entre l\'USM Alger et Zamalek en 2017.

Une vidéo tournée dans un stade fait scandale en Algérie

Drapeau mozambicain devant le pont suspendu de Maputo 

Mozambique: ouverture du plus long pont suspendu d'Afrique à Maputo

BYD, marque chinoise de bus électriques, a signé un contrat avec Alexandrie pour la vente de 15 véhicules.

Egypte: Alexandrie teste un bus électrique pour lutter contre la pollution

«Ça sent la fin, ça sent le sapin.» Sébastien Chadaud-Pétronin est de plus en plus préoccupé par l’état de santé de sa mère. Dans ce message «sorti hier (dimanche)» et qu’il a regardé dans la soirée en compagnie de son père, Jean-Pierre Pétronin, 65 ans, l’otage française n’apparaît pas. «C’est uniquement un message des gens qui la détiennent, on la voit en photo, elle est sur fond d’écran, et elle est alitée, a précisé son fils. Ce qui est dit est extrêmement préoccupant.» Les dernières images de Sophie Pétronin remontent à une vidéo de 7 minutes reçue à la mi juin. Alors que celle-ci souffre de paludisme et d’un cancer, elle y apparaissait très fatiguée et le visage émacié, et en appelait au chef de l’Etat. L\'enlèvement avait été revendiqué par le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, une alliance formée, au début de 2017, par plusieurs mouvements islamistes armés du Mali, dont Ansar Dine, Al-Mourabitoune et l’Emirat du Sahara, une émanation d’Al-Qaida au Maghreb islamique.

LA PHOTO. L'appel désespéré du fils de Sophie Pétronin, otage française au Mali

Rencontre entre Philippe Pétain (à droite) et le général Franco (au centre, le bras levé) en 1941 à Montpellier. Les deux chefs d\'Etat se sont connus lors de la guerre du Rif au Maroc.

Philippe Pétain, maréchal de la guerre du Rif au Maroc dans les années 20

Ilhan Omar avec ses soutiens le 6 novembre 2018

Ilhan Omar, de Mogadiscio au Capitole: itinéraire d’une réfugiée devenue députée

«Nos soldats d\'Afrique», vus par le «Petit Journal» (extrait de la une du supplément du dimanche du 16 mars 1913).

14-18: la «force noire» n’était pas de la «chair à canon»

1234567891053

Vous êtes à nouveau en ligne