Mohamed Berkani

Dans la Casbah d’Alger, cette petite fille court sur un parapet devant le drapeau algérien sur lequel est écrit \"One, Two, Three, viva l’Algérie !\"

La déclaration d'amour du photographe Lotfi Mokdad à l'Algérie et à sa population

Affiche de la Coupe d\'Afrique des Nations 2019

QUIZ CAN 2019 : saurez-vous rendre à chaque équipe son emblème ?

Les joueurs tunisiens célèbrent leur victoire contre le Ghana au stade d\'Ismailia, en Egypte, le 8 juillet 2019.

CAN 2019 : les Aigles de Carthage "au bout de la nuit"

Une femme tient un exemplaire de l\'édition 2015 du dictionnaire français \"Petit Larousse\", qui vient d\'être imprimé, le 21 mai 2014 à Paris. 

Ces mots venus d’Afrique : l’alphabète, le boucantier et le taxieur entrent dans "Le Larousse"

Sidi Bémol, le fondateur du gourbi-rock, alias Hocine Boukella dans la vraie vie.

Sidi Bémol : "Une nouvelle Algérie est née le 22 février 2019"

Des manifestants ciblent Saïd Bouteflika, le frère et conseiller du président algérien, le vendredi 15 mars 2019

"Vendredi de la contestation" en Algérie : "Bouteflika est lâché par tout le monde"

Des membres des brigades centrales d\'intervention marocaines (BCI) en démonstration le 28 septembre 2018 à Marrakech.

Maroc : arrestation près de Marrakech d’un parrain affilié à la Camorra, en cavale depuis cinq ans

11h50 : des jeunes étudiants arrivent à la Grande-Poste, lieu de ralliement des manifestants. Des milliers de personnes reprennent derrière eux des slogans contre le \"prolongement du 4e mandat\". 

EN IMAGES. Vendredi 15 mars, Alger était en fête comme jamais

Manifestation d\'étudiants à Alger, le 5 mars 2019, contre la candidature du président Bouteflika à un 5e mandat.

Smaïn Laacher : "Tout reste possible en Algérie, les jeux ne sont pas faits"

Des jeunes brandissant un cachir (saucisson), place de La République à Paris, dimanche 3 mars 2019.

Algérie : le cachir, ce saucisson devenu symbole de la révolte des opposants au 5e mandat de Bouteflika

Des manifestants algérois, le 24 février 2019, crient des slogans hostiles au président Bouteflika qui entend se succéder à lui-même. La police a riposté avec des bombes lacrymogènes et des canons à eau.

Algérie : une semaine de contestation contre la candidature de Bouteflika en photos

Manifestation à Rabat de chômeurs malvoyants diplômés, le 3 décembre 2007.

Maroc : les diplômés chômeurs malvoyants menacent de procéder à un suicide collectif "dans les prochains jours"

Une manifestante contre la candidature du président algérien pour un cinquième mandat, le 22 février 2019 à Alger 

Algérie : "un million de personnes dans la rue et aucune image à la télévision"

Vue générale d\'Annaba en 2010

Algérie : la communauté estudiantine subsaharienne en colère après le meurtre d’un étudiant zimbabwéen

Vue de l’extérieur de l\'hôpital Ibn-Sina de Rabat le 28 juin 1997

Maroc: une épidémie de grippe A (H1N1) fait 11 morts en une dizaine de jours

Manifestation à Tunis le 25 décembre 2018 contre la mort de Falikou Coulibaly, président de l\'association des Ivoiriens en Tunisie.

La Tunisie instaure le 23 janvier comme Journée nationale de l’abolition de l’esclavage

Manifestation d\'enseignants pour l\'amélioration de leurs conditions de travail, le 9 janvier 2019, à Tunis.

Huit ans après la "révolution du Jasmin", la Tunisie bonne élève en démocratie et cancre en économie

Photo prise le 4 février 2018 devant l\'hôpital Hassani de la ville marocaine de Nador.

Maroc : des médecins refusent de pratiquer le test de virginité

Houari Manar, 39 ans, est mort après une crise cardiaque à Alger.

Algérie : l’icône du raï Houari Manar est mort à 39 ans

Khadidja Benhamou élue Miss Algérie 2019.

Miss Algérie noire : une première qui provoque un déferlement de racisme sur les réseaux sociaux

Des policiers tunisiens tirent des grenades lacrymogènes sur les manifestants lors d\'une manifestation le 25 décembre 2018 dans la ville de Kasserine, après l’enterrement du journaliste qui s’est immolé par le feu. 

L’immolation par le feu d’un journaliste à Kasserine interroge la Tunisie

Dessin d\'Ali Dilem paru le 11 décembre 2018 dans le quotidien \"Liberté\". 

Les "gilets jaunes" vus par les caricaturistes algériens: entre humour et "Printemps arabe"

Manifestation de \"gilets jaunes\" à Marseille, le 8 décembre 2018.

L’Egypte restreint les ventes des "gilets jaunes" par peur d'une "contamination"

Le réseau social a mis deux semaines avant de supprimer le message

Soudan du Sud: une fille vendue aux enchères sur Facebook par ses parents

Cette photo prise le 14 août 2010 à Kouré, près de Niamey, montre des girafes se promenant dans la brousse. 

Girafes rares en danger : le Niger les déplace de 600 km pour les protéger

La Société nouvelle de presse et d\'édition de Côte d\'Ivoire (SNPECI), propriété de l\'Etat ivoirien et éditrice du journal, va licencier 123 employés, qui s\'ajoutent à 32 départs volontaires, selon une note datée du 16 novembre 2018 transmise aux représentants du personnel, soit 155 départs sur un effectif total de 339 personnes. Onze journalistes figurent parmi les licenciés, soit un quart de la rédaction. Pour justifier ce plan social massif, qui doit prendre effet le 18 décembre, la SNPECI invoque sa situation financière très dégradée. Les ventes de «Fraternité Matin» atteignent moins de 5.000 exemplaires par jour, selon les chiffres publiés par le Conseil national de la presse ivoirien sur son site internet.

LA PHOTO. Le premier quotidien ivoirien licencie la moitié de ses effectifs

Le Premier ministre marocain Saad Eddine el-Othmani (à droite) avec son homologue espagnol Pedro Sanchez à Rabat, la capitale marocaine, le 19 novembre 2018.

Mondial-2030: vers une candidature commune Maroc-Portugal-Espagne

Le chanteur malien Salif Keita lors d\'un concert de sensibilisation aux violences contre les albinos, le 17 novembre 2018 à Fana (Mali), où une fillette albinos âgée de 5 ans a récemment été assassinée.

Mali: Salif Keïta rend hommage à une fillette albinos assassinée

Imelda Mumbi, 13 ans, tient son smartphone alors qu\'elle étudie en ligne à l\'aide d\'une application, à Nairobi, le 8 novembre 2018.

Jamais sans leur smartphone, tour d’Afrique en photos

Dans la section femmes de la prison de la Maison d\'Arrêt et de Correction de Ouagadougou (Maco), 13 nourrissons et jeunes enfants vivent avec leurs mères.

Burkina Faso: dans la section pour femmes (et bébés) de la prison de Ouagadougou

123456789102021

Vous êtes à nouveau en ligne