Laurent Filippi

Seydou Keïta et Malick Sidibé 

Les grands noms de la photographie africaine à la galerie parisienne Argentic

Détail de la couverture de la BD \"Tomba, l\'enfant soldat\" 

Le terrifiant destin d'un enfant soldat, Tamba, raconté en bande dessinée

\"Enfant Précoce\" s\'expose dans les rues de Paris

L'artiste franco-camerounais "Enfant Précoce" veut être exposé dans les musées

Danseurs au festival Sauti za Busara en Tanzanie, le 7 juillet 2019.

Tanzanie : Sauti za Busara, le plus grand festival musical d'Afrique de l'Est

Le un peintre Hassan el-Shark dans son atelier 

L'Egyptien Hassan el-Shark, un peintre du quotidien

Kevin, un artisan, réalise des travaux au marché de Gikomba, à Nairobi, le 15 janvier 2019.

Malgré une économie dynamique, le travail informel reste très présent au Kenya

La nouvelle usine de production de gaz industriel liquéfié de la société privée Calgaz en Algérie.

Calgaz Algérie, un nouvel acteur incontournable de l'industrie pétrolière

Adolescents d\'un peuple de la vallée de l\'Omo

Les incroyables portraits des peuples de l’Omo par Dale Morris

Les méharistes du Groupement nomade de la garde nationale mauritanienne

Montés sur leurs dromadaires, les méharistes protègent dans le désert les frontières de la Mauritanie

Extrait de la couverure de la BD \"L\'argent fou de la Françafrique\"

La BD "L'argent fou de la Françafrique", une enquête politico-financière

L\'Afri-Cans Street Art Festival 2018 (Ouganda)

EN IMAGES. En Ouganda, un festival de Street Art célèbre la culture hip-hop et met à l'honneur les femmes africaines

Les Massaï se rendent sur les lieux des compétitions sportives.

Une compétition sportive sensibilise les Massaï à la disparition des lions du Kenya

L\'Oracle des temps, Bourges, 1996.

Exposition: Mohammed Kacimi, un "artiste des deux rives" qui a construit un nouvel imaginaire pour les générations futures

La nouvelle gare de Nairobi 

Le Standard Gauge Railway, «Grande muraille de Chine» au Kenya?

A la fin d\'une guerre civile meurtrière en 2002, l\'Angola a connu une décennie de croissance spectaculaire nourrie par son pétrole, dont il est le deuxième producteur africain après le Nigeria. Mais à partir de 2014, la chute des cours du brut, qui fournit 70% des revenus de l\'Etat, a plongé le pays dans la récession. Victime d\'un chômage de masse, la population, très pauvre, ne survit que grâce au marché noir et au commerce parallèle qui, selon les observateurs, pourrait aujourd\'hui concourir jusqu\'à 90% de l\'activité économique. Malgré ses efforts pour contrôler sa dette et l\'inflation ou faire revenir les investisseurs étrangers, les prévisions restent maussades. Le Fonds monétaire international table sur une nouvelle récession en 2018.

LA PHOTO. Angola: le «miracle économique» n’est toujours pas au rendez-vous

La cathédrale Saint-Marc au Caire

Siège de l’Eglise copte orthodoxe au Caire, la cathédrale Saint-Marc rénovée

Miname près de Dakar

Sénégal: le développement du grand Dakar met en péril les localités alentour

Derron Pollard

Caraïbes: les Garifunas, descendants d’esclaves africains et d’Indiens arawaks

Prison de Leeuwkop 

Afrique du Sud: la prison de Leeuwkop donne une seconde chance aux détenus

Beaucoup d’artistes regrettent les carcans du milieu de l\'art. L’un deux déclare: «L\'art contemporain dit africain, ça existe depuis les années 60. Etre artiste africain c\'est une forme de ghettoïsation que je ne supporte pas, je suis artiste et je suis africain.» Mais Victoria Mann, la directrice d\'AKAA, précise: «Notre mission première, c\'est de décloisonner et de défaire les géographies. Nos critères de sélection, ce n\'est pas la nationalité ou le lieu de vie et de travail, c\'est un critère de revendication d\'un lien à l\'Afrique. (…) L\'idée est de redessiner une carte de l\'art contemporain, d\'y mettre en son centre l\'Afrique, et de ce centre de voir tous les axes, tous les regards, tous les passages, sud-sud et nord-sud, qui se créent.»

LA PHOTO. AKAA, les nouveaux talents de l’art contemporain africain à Paris

Les chefs traditionnels de Grand-Bassam (100.000 habitants) se sont rendus au palais royal de la cité historique, à 30 km d\'Abidjan, pour apporter «soutien et solidarité» au roi. Ce dernier est accusé par une partie de son peuple d’être sorti de son rôle traditionnellement apolitique. Il lui reproche surtout de soutenir Jean-Louis Moulot, le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), alors que les N\'Zima sont majoritairement favorables au maire sortant Georges Ezaley, du Parti démocratique de Côte d\'Ivoire (PDCI).

LA PHOTO. Municipales en Côte d'Ivoire: le roi de Grand-Bassam vivement critiqué

Médecins sans frontières (MSF) s’est installée près de Bagandou, dans la région de la Lobaye (sud-ouest), une zone où le monkeypox pourrait être endémique, selon l’ONG. Une dizaine d\'enfants présentent des éruptions cutanées, caractéristiques de cette maladie. Le Dr Karume, diplômé en épidémiologie, ne se contente pas de soigner ses malades. Tel un vrai détective, il s’efforce de retracer le parcours des familles dans les semaines qui ont précédé leur prise en charge. Il s’agit de savoir avec qui ils ont été en contact. Identifier d\'autres cas suspects, enrayer la transmission sont des éléments importants pour mieux comprendre un virus jusque-là peu étudié par les scientifiques.

LA PHOTO. Centrafrique: propagation de la «variole du singe», un virus mal connu

Détail de la couverture du numéro 1 du magazine Bulles

Bulles, un nouveau magazine pour «les enfants qui aiment l’Afrique»

Sinzo Aanza 

«Kinshasa Chroniques»: exposition sur l'émergence de la scène artistique kinoise

Si avant la fin du conflit peu de personnes osaient se rendre dans ce no man\'s land entre les deux pays, aujourd\'hui le commerce a repris de plus belle. Mais le change entre les monnaies des deux pays, le nafka érythréen et le birr éthiopien, reste le problème majeur des commerçants. «On fait du commerce, mais le taux de change est trop instable, trop variable, c\'est illégal», précise l’un d’eux. Et Getachew Teklemariam, ancien conseiller du gouvernement éthiopien, ajoute: «Le taux de change est gouverné par des perceptions spéculatives des deux côtés de la frontière, alors qu\'il devrait être guidé par une véritable stratégie commerciale.» Cela risque de créer une «guerre monétaire de l\'ombre» entre les deux pays. Si la fin du conflit a suscité des espoirs de développement, ils se heurtent à la réalité d\'un sous-développement érythréen, alors que l\'économie éthiopienne enregistre des taux de croissance parmi les plus forts d\'Afrique.

LA PHOTO. Ethiopie-Erythrée: fin du conflit mais risque de «guerre monétaire»

Des jeunes membres de Black Riders, une nouvelle génération de militants suivant le Black Panther Party, participe à une manifestation à Los Angeles le 29 avril 2012.

Les femmes, «épine dorsale» du Black Panther Party

C’est un projet pilote de tricycles solaires de fabrication chinoise, couverts de panneaux photovoltaïques chargeant six batteries de 12 volts. Il pourrait s\'étendre à des villes comme Yamoussoukro au centre du pays, Odienné au nord-ouest ou encore Korhogo et Ferkessédougou au nord. Pour autant, «les ambitions écologiques de Jacqueville se heurtent à une réalité énergétique bien différente au niveau national. La Côte d\'Ivoire, leader dans le secteur de la production électrique en Afrique de l\'Ouest, a consommé à peine un mégawatt d\'énergie solaire en 2018, alors que le pays vise une consommation de 11% provenant des renouvelables d\'ici à 2020, selon l\'Association ivoirienne des énergies renouvelables», explique l’AFP. La fourniture d\'électricité de la Côte d\'Ivoire (2.000 MW) est assurée à hauteur de 75% par l\'énergie thermique et le reste par les barrages hydroélectriques.

LA PHOTO. Côte d'Ivoire: à Jacqueville, les taxis deviennent solaires

Désert du Néguev

«Quelque part dans le désert» en Israël: lieux de vie des migrants, par Ron Amir

Trains du Zimbabwe

Au Zimbabwe, les trains sont à l’arrêt

Réfugiés congolais 

«RDC: la crise de l’ombre», une exposition du HCR au Prix Bayeux

123456789102021

Vous êtes à nouveau en ligne