Frédérique Harrus

ces Rohingyas ont fuil a Birmanie, comme 21.000 de leurs compagnons d\'infortune. L\'ONU affirme qu\'un nettoyage éthnique est en cours dans l\'ouest du pays. Les soldats birmans incendient leurs villages, violent et tuent tout ce qui ressemble à un Rohingya, en toute impunité. Les autorités dénient aux Rohingyas le droit d\'être Birmans, alléguant qu\'ils ne seraient pas dans le pays depuis assez longtemps. Les représentants ont beau certifier leur présence depuis plusieurs siècles, les Rohingyas et leur dialecte du sud du Bangladesh sont apatrides et persécutés avec constance.

LA PHOTO. Les Rohingyas, persécutés, se réfugient au Banglasdesh

des membres de communautés indiennes, mais aussi des descendants d\'esclaves noirs ou des pêcheurs, manifestent. Ils sont venus en costumes traditionnels et tribaux réclamer plus d\'argent de l\'Institut national de la colonisation et de la réforme agraire, mais aussi du Secrétariat de l\'héritage commun. Ils veulent aussi plus d\'autonomie et que leur avis soit pris en compte dans la gestion des ressources et territoires, ou lors de l\'inspection et la préservation de certaines zones.

LA PHOTO. Brésil: des Indiens en lutte pour garder et préserver leurs terres

Il profite de la levée partielle du couvre-feu de 246 jours (8 mois). Cette ville de près de 300.000 habitants de l\'est de la Turquie a été transformée en champ de ruines par les affrontements entre l\'armée turque et les rebelles du PKK (Parti des Travailleurs du Kurdistan), organisation considérée comme «terroriste» par Ankara, Washington et Bruxelles. Plusieurs écoles ont été détruites, l\'eau et l\'électricité sont toujours coupées. Des pelleteuses s\'activent pour déblayer ce qui reste de la ville.

LA PHOTO. Turquie: dans feu la ville kurde de Sirnak...

Tribunal militaire de Tel Aviv (Israël), le 9 mai 2016. Elor Azarian réconforté par sa mère lors de son procès.

Israël: le procès du soldat Elor Azaria divise le pays

c\'est mieux que rien. Ces enfants suivent un cours d\'arithmétique dispensé avec les moyens du bord, dans une école de fortune. Venus de zones pro-gouvernementales, ils se trouvent actuellement dans la région de Deraa tenue par les rebelles. Cette «salle de classe» peu académique met un semblant de normalité dans la vie chaotique de ces enfants déplacés.

LA PHOTO. Syrie: l'école à tout prix...

Donald Trump et son fils Barron au matin de sa victoire, le mercredi 9 novembre 2016.

Donald Trump, un vocabulaire pauvre et simple compris par le plus grand nombre

Athènes (Grèce), le 5 novembre 2016. Manifestation des kurdes turcs réfugiés en Grèce, demandant la libération de Selhattin Demirtas

Turquie: le leader kurde Selahattin Demirtas arrêté par le pouvoir

que Barack Obama harangue la foule lors d\'un meeting de la candidate démocrate, ici à Charlotte en Caroline du Nord, le 4 novembre 2016. Un grand H dont la barre centrale sert de support à une flèche. La lettre est d\'une couleur, la flèche d\'une autre. Tournée vers la droite elle indique ... l\'avenir, la porte ou sa future orientation ? Ce logo apparu en 2015, a beaucoup fait réagir, pour ou contre, mais n\'a laissé personne indifférent. Aura-t-il une influence sur les votes, l\'Histoire avec un grand H sans flèche le dira peut-être...

LA PHOTO. Dernière ligne droite électorale

C\'est un immeuble entier qui est en vente pour 11.580 € à Tortosa (Espagne) 

Espagne: le très lucratif business des dettes

malgré sa beauté, cette image atteste de la détresse des Irakiens. Suffisamment désespérés pour aller se réfugier au nord-est de la Syrie. Des milliers d\'habitants quittent la ville de Mossoul sous les bombardements. Des familles entières affluent vers le camp d\'al-Hol. Les bulldozers sont à l\'oeuvre pour agrandir la surface habitable dans ce morceau de désert, entre sable et poussière. Selon l\'ONG Save the Children, 5.000 civils sont arrivés au cours des dix premiers jours d\'octobre dans ce camp, où près de 6.500 personnes sont déjà hébergées depuis deux ans. Ils ont souvent parcouru à pied les 200 kilomètres qui séparent Mossoul de la frontière. C\'est effrayés et exténués qu\'ils arrivent à al-Hol.   

LA PHOTO. Le paradoxe des réfugiés irakiens en Syrie

Athènes (Grèce) le 21 novembre 2015. Affrontements entre hooligans et policiers lors d\'un match du Panathinaikos d\'Athènes 

Hooligans: la Grèce sévit, les Russes dominent

Des policiers escortent le père et le premier mari de Samia Shahid, 28 ans, accusés du meurtre de cette dernière. Cette citoyenne anglo-pakistanaise s\'était remariée il y a deux ans et vivait à Dubaï. Remariage que réprouvait sa famille. Elle est décédée en juillet 2016 en venant rendre visite aux siens. C\'est son second mari qui à donné l\'alerte. Il demande que ce crime soit puni, ce que feint de ne pas comprendre son père, qui parle de mort naturelle. Cette mort suit celle d\'une star locale, assassinée par son frère pour le même motif. Suite à ces deux crimes d\'honneur qui ont secoué l\'opinion pubique, le Pakistan a indiqué qu\'il allait revoir sa législation contre ces meurtres et contre les viols «punitifs». Un comité composé de membres des deux chambres du Parlement va examiner des amendements aux lois existantes.

LA PHOTO. Pakistan: meurtres de femmes, pour laver l'honneur des hommes

est venue demander de l\'aide pour son enfant de 18 mois, pendant qu\'elle tente d\'allaiter son nourrisson. Le centre de Maiduguri, au Nigeria, ne désemplit pas. Ultime refuge pour ces femmes et leurs enfants déplacés, n\'ayant plus de toit pour les abriter, ni rien à manger. Les gémissements des petits, trop faibles pour pleurer, sont annonciateurs du pire. Un quart des enfants de ce centre ne survivront pas, malgré les soins prodigués.

LA PHOTO. Les enfants et les bébés, ces autres victimes de Boko Haram

Tribunal de Téhéran, en Iran, le 6 mars 2016. Le milliardaire Babak Zanjani comparaît.

Iran : splendeur et décadence du milliardaire Babak Zanjani

La Louisiane s\'est réveillée sous les eaux le 12 août et la région de Baton Rouge subissait encore de la montée des eaux cinq jours plus tard. 20.000 personnes ont dû être secourues à la suite des pires inondations jamais vues dans cet Etat du sud des Etats-Unis. A l\'instar de cette femme de 78 ans qui a passé la nuit réfugiée dans un arbre. Les maisons comme les lieux de travail sont encerclés par une eau boueuse. Pour l\'instant, et sous réserve de découvrir d\'autres victimes, sept personnes ont déjà perdu la vie. «Nous connaissons l\'une des pires tempêtes que nous n\'avons jamais eue, avec des crues soudaines», a raconté Layton Ricks, président de la paroisse de Livingston dans les environs de Baton Rouge, au côté du gouverneur en conférence de presse

LA PHOTO. Etats-Unis: inondations sans précédent en Louisiane

Australie punaisée sur un planisphère

L'Australie rejoindra ses coordonnées géographiques en 2020 !

Lusaka (Zambie) le 11 août 2016. Scène de vote 

Zambie : élections sous haute tension dans un pays économiquement sinistré

Pyongyang (Corée du Nord), le 14 octobre 2014 : Kim Jong-un appuyé sur une canne visitant un programme immobilier.

Où sont donc passés les présidents?

Munich (Allemagne), le 23 juillet 2016. Hommages et recueillementdevant le centre commercial où neuf personnes ont été tuées et quinze autres blessées.

Allemagne : durcissement des mesures de sécurité après une série d'attaques

4,8 mètres, presque cinq, de haut, 300 passagers dans un premier temps, mais la version finale devait en transporter jusqu\'à 1.400 à une vitesse maximale de 60 km/h. Autant de chiffres et de superlatifs qui ont amené les spécialistes à se pencher sur la question et surtout, sur sa faisabilité. Pour convaincre les grincheux, petite démonstration de la société défendant le projet, mais sur une voie droite de ... 300 mètres. Et là, patatras ! Ses détracteurs demandent comment le bus compte négocier les virages dans les carrefours en étant aussi long et monobloc. Comment, avec une telle hauteur, il envisage de passer sous les ponts et passerelles à piétons si fréquents sur les avenues chinoises, voire de passer dans les innombrables tunnels urbains qui parsèment les villes. Et on ne parle même pas d\'éventuels camions ou autocars sur le parcours ! «L\'idée d\'un bus enjambant la route avait été jugée totalement impraticable il y a six ans par un panel d\'experts», relève Yin Zhi, spécialiste de planification urbaine cité par le Global Times. Parfaitement désadapté aux villes chinoises. Verdict de tous : infaisable !  

LA PHOTO. «Sur-bus» chinois, invention ou mystification de génie?

se rapproche dangereusement du village de Fuencaliente, sur l\'île de La Palma. Trois avions, huit hélicoptères sont engagés dans la lutte contre cet incendie qui a échappé à tout contrôle. Un garde forestier est décédé en tentant de combattre les flammes. Pas moins de 2.500 personnes ont dû être évacuées, et 3.500 hectares ont d\'ores et déjà brûlé. Un Allemand résidant dans l\'île a reconnu être à l\'origine du sinistre. L\'homme de 27 ans a avoué qu\'après avoir déféqué, il avait mis le feu au papier de toilette utilisé, avec les conséquences que l\'on peut observer... 

LA PHOTO. La Palma, l'incendie le plus absurde

venu en voisin du Venezuela, célébrer la fête nationale du Nicaragua. Les deux hommes ont plus d\'un point commun. Alors que le président vénézuélien fait face à une bronca généralisée dans son pays à cause des pénuries systématiques et du délabrement complet de l\'économie , il tente de museler l\'opposition en multipliant les embûches pour empêcher ses opposants d\'obtenir un référendum relatif à sa destitution. Dernier épisode en date, la commission électorale vénézuélienne a validé lundi 1er août 2016 la première phase du processus nécessaire à la tenue de ce référendum révocatoire contre le président. L\'opposition a rassemblé plus des 200.000 signatures requises, soit 1% des électeurs dans les 24 états du pays. Le régime, lui, joue la montre pour empêcher la tenue de ce référendum avant la fin de l\'année.De son côté le chef de l\'État nicaraguayen a trouvé un moyen pour le moins original pour faire taire l\'opposition. Il vient de destituer de leurs fonctions 16 membres de l’Assemblée nationale (et 12 suppléants), représentants du Parti libéral indépendant (PLI) et de son allié le MRS (sandiniste dissident). Résultat :un parlement entièrement entre les mains de son parti et de ses alliés. C\'est le «Tribunal électoral» qui en a décidé ainsi, conseil électoral entièrement composé de proches d\'Ortega. Ce dernier a éliminé la limite de deux mandats présidentiels imposée par la Constitution. Désormais rien (ni personne) ne s\'oppose  à ce qu\'il puisse être élu président à vie...  
Deux présidents en pleine dérive totalitaire après avoir porté les espoirs d\'un certain marxisme en Amérique centrale et du sud, en succédant à des régimes dictatoriaux ou militaires. 

LA PHOTO. Étreinte révolutionnaire

Washington (Etats-Unis), le 14 juin 2016. Nouveaux citoyens américains prétant serment d\'allégeance au drapeau.

Quand les tests de naturalisation virent au cauchemar

pour encourager et soutenir les jeunes aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ), le pape François est allé se recueillir au camp de concentration et d\'extermination d\'Auschwitz. En Pologne, il se trouve sur les terres de Jean-Paul II, initiateur des JMJ. Lors de son intervention devant les jeunes catholiques, il entend mettre l\'accent sur la nécessité d\'ouverture à l\'égard des migrants. 

LA PHOTO. Le pape François à Auschwitz

Radicalisme : les francophones plus sensibles aux sirènes de Daech ?

et qui contemple qui, de ces poissons ou de ces passants? C\'est la question que l\'on peut se poser devant cet immense aquarium disposé au Sony square (carrefour sony) à Tokyo. Une exposition estivale qui se tient dans la capitale nippone du 17 juillet au 28 août 2016. Le but est de familiariser les Japonais des îles du nord de l\'archipel avec la faune maritime de l\'île d\'Okinawa au sud.

LA PHOTO. Tokyo, un aquarium au carrefour

se parera, ce soir, de seulement l\'un de ces deux drapeaux. Ce sera celui du vainqueur de l\'Euro 2016 de football se tenant en France. La finale se joue au Stade de France, à Saint-Denis aux portes de Paris. Que le meilleur gagne !  

LA PHOTO. Finale de l'Euro 2016

instrument traditionnel aborigène, participent à la semaine de NAIDOC (National Aboriginal and Islander Day Observance Committee - Comité d\'Observance des Aborigènes et Insulaires), ici à Melbourne. Les Aborigènes australiens sont les premiers occupants de l\'île-continent, les «insulaires» sont, quant à eux, les habitants initiaux des îles du détroit de Torrès (l\'archipel se trouvant entre l\'Australie et la Nouvelle-Guinée Papouasie). Après avoir tenté, et presque réussi, à faire disparaître ces populations autochtones par absorption biologique (couper les enfants de leurs parents et les placer, loin, dans des familles blanches), l\'Australie les met maintenant à l\'honneur, leur rend hommage et reconnaît la qualité et la pertinence de leurs différents savoirs ancestraux. La thématique de la cuvée 2016 est « Le temps des rêves », ce chant qui désigne l’ère qui précède la création de la Terre dans les croyances anciennes aborigènes.   Le Ministre de la Police, Bill Byrne a expliqué son opinion sur cette semaine, « qui se déroule du 3 juillet au 10 juillet qui est un moment important qui permet d’embrasser et de célébrer la culture et les accomplissements des premiers australiens ». 

LA PHOTO. Le NAIDOC, pour ne pas oublier...

Nous sommes dans la mosquée Jami, située dans la province de Herat en Afghanistan. Des festivités de trois jours vont avoir lieu, qui vont commencer au lever de la nouvelle Lune. Les musulmans vont désormais pouvoir reprendre le cours de leur vie normale. Ils viennent de pratiquer une certaine ascèse tant physique que morale. S\'abtenant, entre autre, de manger du lever au coucher du soleil pendant un mois.

LA PHOTO. Congratulations de fin de ramadan

Orlando: Mahmoud ElAwadi, le musulman qui a ému l'Amérique

12345678

Vous êtes à nouveau en ligne