Dominique Cettour-Rose

A Mangina, dans le Nord-Kivu, trois Congolais circulent à moto le 23 août 2018, sur la route qui mène à Beni, transportant une croix pour la tombe d\'une victime d\'Ebola.

LA PHOTO. RDC: Ebola continue d'endeuiller le Nord-Kivu, déjà confronté aux violences des milices

une déplacée sud-soudanaise transporte de l\'eau, le 17 novembre 2018. Ce camp situé à la périphérie de Juba abrite des milliers de civils en errance dont la plupart appartiennent à l\'ethnie nuer. Les premiers d\'entre eux sont arrivés à la mi-décembre 2013, lorsque le pays a sombré dans la guerre civile: le président Salva Kiir, un Dinka, accusait alors Riek Machar, son ancien vice-président, de l\'ethnie nuer, de préparer un coup d\'Etat. Après un accord de paix qui a échoué en 2015, les deux belligérants en ont signé un nouveau, en septembre 2018. Si cette réconciliation laisse sceptique les observateurs, le gouvernement sud-soudanais a affirmé, le 21 novembre, que la production pétrolière avait déjà augmenté de 20.000 barils par jour en à peine deux mois. Le Soudan du Sud dépend des raffineries soudanaises pour l\'exportation de son pétrole.

LA PHOTO. Soudan du Sud: 5000 déplacés survivent dans le camp de Mangateen

Les deux universitaires français et sénégalais, Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, le 21 mars 2018, à Paris.

Restitution du patrimoine africain: la solution serait de «modifier» la loi

A Bangui, le 29 octobre 2018, Alfred Yekatom est arrêté après avoir tiré en l\'air dans l\'enceinte du Parlement, menaçant un autre député.

La Haye: l'ex-milicien Alfred Yekatom, premier Centrafricain transféré à la CPI

Des soldats de la Bundeswehr en mission au sein de la Minusma assurent la sécurité, alors que la ministre de la Défense allemande, Ursula von der Leyen, est en déplacement dans la région avec son homologue française, Florence Parly. A Bamako la veille, elles sont à Gao pour visiter les troupes allemandes et françaises de la Minusma. Les attaques djihadistes, longtemps concentrées dans le nord du pays, se sont étendues à partir de 2015 vers le centre, puis le sud du pays, ainsi qu\'au Niger voisin. La France espère que ses partenaires européens vont continuer à l\'épauler dans son opération antidjihadiste Barkhane lancée au Sahel, en janvier 2013.  

LA PHOTO. Mali: l'Allemagne, l'une des nations phares de la Minusma

Photo de famille lors du premier Forum de Paris sur la Paix, à La Villette, le 11 novembre 2018. A droite du président français Emmanuel Macron, Christophe Deloire, président de Reporters sans Frontières et le président sénégalais Macky Sall. A sa gauche, les lauréates du prix Nobel de la paix 2003 et 2018 Shirin Ebadi et Nadia Murad. Entre elles deux, le président tunisien Beji Caid Essebsi.

Liberté de la presse: Burkina, Sénégal et Tunisie adhèrent au «pacte» de RSF

Le «Pink Legacy» est un diamant rose qui provient des mines d\'Afrique du Sud.

Le «Pink Legacy», un diamant rose d'Afrique du Sud aux enchères chez Christie's

La militante ougandaise Stella Nyanzi, ​à Kampala, le 5 juin 2018, lors d\'une manifestation contre le nombre d\'enquêtes menées par la police sur des meurtres et des enlèvements de femmes.

Ouganda: la militante Stella Nyanzi retourne en prison pour outrage au président

Les chefs des diplomaties française et sénégalaise ont inauguré, le 6 novembre 2018 à Dakar, une école de cyber-sécurité.

Dakar: une école de cyber-sécurité, fruit de la coopération franco-africaine

Avant les dates officielles de Diwali, du 5 au 11 novembre 2018, les préparatifs ont commencé à Durban, ville d\'Afrique du Sud qui concentre la plus forte population d\'origine indienne. C\'est pour ces hindous l\'occasion de danser et chanter déguisés en dieux ou déesses sur des chars. Cette grande fête religieuse est aussi l\'occasion pour cette population d\'illuminer, de nettoyer et de décorer les maisons, d\'acheter de nouveaux vêtements, de s\'offrir des cadeaux et de jouer à des jeux d\'argent. Les hindous ne sont pas les seuls à célébrer la fête des lumières, les sikhs et les jaïns fêtent également Diwali en lui attribuant d\'autres symboles.

LA PHOTO. Afrique du Sud: la fête hindoue Diwali à l'heure de Durban

Ces enfants agitent des drapeaux britanniques et gambiens en attendant l\'arrivée de la duchesse Camilla et du prince de Galles qui ont atterri la veille en Gambie. C\'est ce pays que Charles a choisi pour son premier déplacement depuis qu\'il dirige le Commonwealth. La tournée africaine de 11 jours du couple princier a pour objectif de «célébrer le partenariat dynamique et tourné vers l\'avenir du Royaume-Uni avec ces pays du Commonwealth», ont indiqué les services du prince dans un communiqué.

LA PHOTO. De retour dans le Commonwealth, la Gambie attend le prince Charles

Ils sont plusieurs centaines à avoir fait le déplacement pour assister à la messe traditionnelle dite par le padre Pedro Opeka. Ce religieux lazariste, né en argentine de parents slovènes, à la longue barbe blanche est connu pour son action à travers l\'association Akamasoa qu\'il a fondée en 1989, et qui compte aujourd\'hui 17.839 bénéficiaires permanents. Il parcourt le monde pour trouver des mécènes et des donateurs. En juillet 2017, il avait été reçu à l\'Elysée par Brigitte Macron.

LA PHOTO. Madagascar: messe de la Toussaint célébrée en plein air à Akamasoa

Le drapeau éthiopien recouvre le visage d\'un soldat de la Bundeswehr montant la garde devant la chancellerie fédérale d\'Allemagne qui accueille le sommet «Compact with Africa». Dans ce cadre, le Ghana, la Tunisie et la Côte d\'Ivoire ont déjà reçu 365 millions d\'euros d\'aides financières sous forme principalement de prêts bonifiés. Les géants industriels allemands Siemens et Volkswagen parrainent notamment cette initiative, laquelle a été créée lors de la présidence allemande du G20 en 2017 et à laquelle participent douze pays africains. Dans la pratique, le nouveau fonds d\'un milliard d\'euros octroyé au continent servira à garantir des prêts et des fonds propres aux PME européennes et allemandes qui souhaitent investir en Afrique et des fonds propres pour les PME africaines. Plusieurs ONG reprochent toutefois à ce programme de ne pas assez aider les pays les plus pauvres mais ceux qui profitent déjà d\'un développement économique. Et de favoriser les entreprises allemandes.   

LA PHOTO. Allemagne: les investissements privés en Afrique ont le vent en poupe

La couturière Mare Abibou, lors de la cérémonie d\'ouverture du Salon international des arts et de l\'artisanat (SIAO) à Ouagadougou, le 26 octobre 2018.

Burkina Faso: au Siao, les poupées noires séduisent les Africains

Un employé sur le pont du navire Mafuta de  l\'entreprise The Diamonds Sea Mining de Debmarine, le 25 juin 2017, dans les eaux namibiennes

Namibie: la participation des Noirs au secteur minier remise en cause

Les habitants reprennent progressivement une vie normale jusqu\'à la tombée de la nuit. Les patrouilles de la police et de l\'armée sillonnent les principales artères de la ville et le tribunal est bien gardé. Des violences avaient éclaté le 18 octobre entre des musulmans haoussa et des chrétiens de l\'ethnie Adara à la suite d\'une dispute sur un marché. En représailles, des jeunes Adara s\'en étaient pris violemment à la communauté musulmane. Les tensions s\'étaient ensuite propagées dans la capitale régionale Kaduna, où des groupes de jeunes ont brûlé des voitures et vandalisé des bâtiments. La croissance démographique exacerbe les tensions dans ce pays de 190 millions d\'habitants. Autre raison invoquée à ces violences intercommunautaires, par l\'ONG Green Shield of Nations: le fait que les nomades du nord se déplacent de plus en plus vers le sud, à mesure que les pâturages se désertifient.

LA PHOTO. Nigeria: Kaduna, foyer de tensions entre musulmans et chrétiens

Sahle-Work Zewde, le 28 août 2014, assite en tant que directrice générale du Bureau des Nations Unies, à une conférence donnée lors de l\'université du Medef à Jouy-en-Josas. 

Ethiopie: Sahle-Work Zewde devient la première femme présidente

Julius Maada Bio, président du Sierra Leone, et son homologue chinois  Xi Jinping, à Pékin, le 30 août 2018.

Sierra Leone: un projet d'aéroport international chinois tombe à l'eau

Partis du port de Bamako, ces Maliens ont parcouru souvent plus de 100 km pour rejoindre ce site d\'extraction, quelles que soient les conditions climatiques. Là, ils plongent jusqu’à trois mètres de profondeur avec un seau pour récupérer le sable niché au fond du lit des affluents du fleuve Niger. Ils doivent ensuite charger le sable sur des bateaux pouvant transporter jusqu\'à dix tonnes de sable. Pour trois jours de travail, ils perçoivent de9.000 à 13.000 francs CFA, soit entre 14 et 20 euros. Ce sont des femmes qui assurent le déchargement au port de Bamako, rémunérées 1.000 francs CFA (1,50 euro) par cargaison. Une cargaison de 10 tonnes de sable est vendue environ 50.000 francs CFA, soit 76 euros environ. 

LA PHOTO. Mali: le sable du fleuve Niger convoité pour construire à Bamako

L\'écrivaine zimbabwéenne Tsitsi Dangarembga à la foire du livre de Francfort, dans l’ouest de l’Allemagne, le 12 octobre 2018.

Pour l'écrivaine Tsitsi Dangarembga, le Zimbabwe a besoin de #MeToo

Le président gambien, Adama Barrow, interviewé à Banjul, le 26 juillet 2017.

Gambie: la «Commission Vérité, réconciliation et réparations» prête à agir

Des manifestants sud-soudanais réclament au gouvernement kényan le gel, dans le pays, des biens des protagonistes du conflit au Soudan du Sud. Depuis début septembre, le Kenya a intensifié sa lutte contre l\'immigration illégale, promettant l\'expulsion de tous les clandestins avant le 30 novembre 2018. Près de 200 Sud-Soudanais avaient été arrêtés, puis relâchés sous la pression diplomatique de Juba, qui a accusé la police kényane de maltraiter ses ressortissants et d\'outrepasser son mandat.

LA PHOTO. Kenya: les Sud-Soudanais exigent le gel des biens de leurs dirigeants

La finale de «Faso Don», («Les danses du pays»), émission de télé-réalité, le 6 octobre 2018, dans la capitale malienne, Bamako.

Bamako à l'unisson devant un show de télé-réalité sur les danses maliennes

Accusée de corruption, Philomena Mwilu, la deuxième plus haute juge du pays, a été arrêtée le 28 août 2018. 

Kenya: quel sort judiciaire attend Philomena Mwilu, la N°2 de la Cour suprême?

La transplantation soulève des questions étiques.

Les défis éthiques dont relève le don d'organes provenant d'un porteur du VIH

En juillet 2018, des habitants de la région occidentale du Cameroun arrivent au terminal de bus de Buéa, après des heurts dans la région anglophone.

Cameroun: la «peur» fait fuir les francophones de Limbé

Le siège inachevé du festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco), en février 2017.

Burkina Faso: le Fespaco se cherche un nouveau siège. La faute aux «génies»?

Ils protestent contre les dernières violences dont leur communauté a été récemment victime. Ils ont entreposé des pneus pour bloquer les routes et mis le feu en signe de protestation. Il reprochent au gouvernement ne ne pas dépêcher l\'armée sur place pour mettre un terme à ces violences récurrentes. Ils sont menacé quotidiennement par ces bandes, formées de Sud-Africains de plus en plus jeunes, qui continuent impunément à faire régner la terreur dans ce quartier pauvre.

LA PHOTO. Johannesburg: colère dans un township après une fusillade entre gangs

Cellules des moines du monastere de Saint Macaire de Scété.

Egypte: reprise en main des monastères coptes après le meurtre d'un évêque

Le temple de Ramsès II, sur le lac Nasser à Abou Simbel (Egypte).

Egypte: les temples d'Abou Simbel sauvés des eaux il y a cinquante ans

123456789102027

Vous êtes à nouveau en ligne