Catherine Le Brech

Le président de la Guinée-Bissau, José Mario Vaz, le 10 avril 2017 à Abidjan, en Côte d\'Ivoire.

Guinée-Bissau: les fonctionnaires ne désarment pas et veulent des augmentations

Vente de viande de brousse sur le bord de la route (Flickr/jbdodane, CC BY). 

Tanzanie: le braconnage persiste parce que l'activité «est rentable»

Dans le quartier de Cova da Moura, une banlieue de Lisbonne, où vit la communauté cap-verdienne.

Immigration: en 2017, quelque 360.000 Africains résidaient au Portugal

Constitution de 1958

Le mot «race» reste présent dans plusieurs constitutions africaines francophones

Un jeune homme porte un t-shirt à l\'effigie du président ivoirien Alassane Ouattara, durant un congrès du parti du RDR, le 5 mai à Abidjan. 

La communauté des Jula: étude d'un phénomène commercial en Afrique de l'Ouest

Vue de Kigali, la capitale du Rwanda (ici en 2007) (Dylan Walters/Flickr, CC BY)

Retour sur le concept d'émergence de l'Afrique

A 37 ans, Mona, qui est professeur de gymnastique, a lutté contre les préjugés pour obtenir sa licence de la Fédération internationale de Football (Fifa). Pour beaucoup d\'hommes, il était inconcevable d\'être arbitrés par des femmes. Aujourd\'hui reconnue dans le milieu du ballon rond, elle a pu se rendre mi-juin en Ethiopie pour arbitrer un match de qualification pour la Coupe d\'Afrique des Nations (CAN) féminine. Et la Commission des arbitres de la fédération égyptienne a autorisé son arbitrage pour des matches de 2e et 3e divisions masculines. Car malgré leurs compétences, ces femmes n\'ont pas accès à la 1re division masculine. Pourtant, selon Hanane Hassan, égalemenent arbitre officielle de la fédération égyptienne, la présence d\'une femme sur le terrain lors d\'un match masculin peut contribuer à désamorcer la violence.

LA PHOTO. Devenir arbitre de football: des Egyptiennes ont relevé le défi

Des villageois se déplacent dans la région de Diapaga, à 300 kilomètres de Ouagadougou, au Burkina Faso, afin de bénéficier d\'une aide agricole durant une période de sécheresse.

Le peuplement, un défi à relever au Sahel

Scènes de l\'école rurale en Casamance. Scènes de l\'école rurale en Casamance . Auteurs, Author provided

L'histoire d'un engagement, celui des instituteurs d'Afrique de l'Ouest

Les jeunes joueurs de football africains utilisent des techniques diverses pour passer à travers les mailles du filet européen. 

Afrique de l'Ouest: quand le football est associé à la sorcellerie

Des médicaments antirétroviraux sont dispensés contre le VIH, ici au Centre Régional de Recherche et de Formation à la Prise en Charge Clinique de Fann (CRCF) à Dakar, au Sénégal, en 2018 (Bernard Taverne/IRD, CC BY-NC-ND)

VIH/sida: le constat alarmant des échecs thérapeutiques

La famille de David Goldblatt, sa femme Lilly, sa fille Brenda et son petit-fils, l\'ont accompagné jusqu\'à sa dernière demeure. Il était «l\'une des figures majeures de la photographie de notre époque, une conscience éthique et morale du rôle de l\'artiste dans nos sociétés», a déclaré Bernard Blistène, le directeur du Musée national d\'art moderne au Centre Pompidou, qui lui avait consacré, du 21 février au 13 mai, la plus importante rétrospective présentée en France. Fils d\'immigrés juifs d\'origine lituanienne et lettone, venus s\'installer en Afrique du sud pour échapper aux persécutions antisémites, David Goldblatt n\'a eu de cesse de dénoncer l\'apartheid. Pour autant, il a toujours refusé l\'idée d\'un art militant. Pour la conservatrice d\'art sud-africaine, Monique Vajifdar, le photographe était l\'un des «meilleurs chroniqueurs sociaux» du pays.

LA PHOTO. Johannesburg: les adieux au photographe David Goldblatt

Tombouctou, un site en péril.

Facebook, un moyen efficace pour sensibiliser les Africains à leur patrimoine?

Les douanes algériennes ont saisi 701 kg de cocaïne sur un bateau venant du Brésil.

Saisie de 701 kg de cocaïne à Oran: le scandale qui ébranle l’Etat algérien

Les supporteurs égyptiens abattus après la défaite contre la Russie

Coupe du monde 2018: le grand désenchantement des supporters égyptiens

Le continent africain ne produirait que 1% de la recherche dans le monde. La cause : un environnement particulièrement difficile pour les jeunes chercheurs.  

«Pourquoi et comment rédige-t-on une thèse de doctorat en Afrique aujourd’hui?»

Des traitements expérimentaux sont envisagés pour faire face à la nouvelle épidémie d\'Ebola qui s\'est déclarée en République démocratique du Congo. Un vaccin lui aussi expérimental est déjà en cours d\'administration.

Epidémie d'Ebola: les thérapeutiques expérimentales en question

Famille toubou, une communauté nomade du Sahel où le concept de honte sociale est très présent et respecté

Entre le Sahara et l'Afrique tropicale, «la honte est une affaire sociale»

La patrimonialisation des sites, des événements ou des cultures liées à l\'histoire de l\'esclavage interroge notre rapport à la mémoire. 

Comment le Bénin et la France officialisent la mémoire de la traite négrière

« La prise de Mascara », estampe, 1836. 

Algérie: de la conquête française à la colonisation

Ordinateur Jerry.

En Afrique, les fab lab se mettent au service des défis numériques

A Monrovia, au Liberia, le 5 avril 2017. Un volontaire reçoit un vaccin contre Ebola à l\'hôpital, dans le cadre de l\'essai clinique Prevac.

En présence du virus Ebola, ne pas négliger l'accompagnement des malades

Une jeune responsable d\'un bureau de vote de Radès montre qu\'elle a rempli son devoir civique.

Elections municipales en Tunisie: chronique d'une journée de vote

C\'était un «enfer sur terre», ont déclaré des survivants admis dans des centres de soins. Le gouverneur du comté, Lee Kinyanjui, a annoncé qu\'un barrage voisin devait «être vidé pour éviter un (nouveau) désastre». Après une grave sécheresse, le Kenya a connu des semaines de pluies torrentielles. Lesquelles ont entraîné des inondations et des coulées de boue.

LA PHOTO. Kenya: la rupture du barrage de Solai laisse un paysage de désolation

Le port et la rade de Lorient, aquarelle anonyme, vers 1800. Parti de Lorient il y a trois siècles, François Renier Duminy a transmis à sa descendance en Afrique du Sud une affection héréditaire de la peau.

Afrique du Sud: au 18e siècle, un marin breton transmet... une maladie de peau

Dans «Rafiki», Kena (Samantha Mugatsia) et Ziki (Sheila Munyiva), interprètent deux étudiantes qui vivent chez leurs parents, se rencontrent, se découvrent et finissent par s\'aimer dans un pays où «les filles bien deviennent de bonnes épouses», précise la réalisatrice. Avec ce film, inspiré de la nouvelle «Jambula Tree» de l\'Ougandaise Monica Arac de Nyeko, Wanuri Kahui a voulu montrer une histoire d\'amour «vibrante, moderne et cosmopolite». Et une Afrique moderne, «trop souvent réduite à une région marquée par la guerre, la maladie et la souffrance». Mais la censure a fait du long métrage une «œuvre en exil», selon sa réalisatrice. Alors même qu\'elle voulait offrir une image de l\'Afrique aussi «joyeuse» que «pleine d\'espoir».

LA PHOTO. Cannes: le film kényan«Rafiki» montre une image «joyeuse» de l'Afrique

Le complexe de la peau blanche survit et est entretenu depuis la période coloniale par les produits cosmétiques. Un tabou à faire tomber.

En finir avec les crèmes éclaircissantes et le colorisme legs de la colonisation

Marche anti-sida à Abidjan, le 30 novembre 2014.

Sida: les Américains allouent 140 millions de dollars à la Côte d'Ivoire

Biba veut créer une société de taxis

Burkina Faso: Biba, l'unique femme taxi qui sillonne les rues de Ouagadougou

les réfugiés s\'abritent comme ils le peuvent. Cette femme, aveugle, attend sur un lit sommaire que l\'eau baisse dans le camp. De nombreux Somaliens espéraient partir aux Etats-Unis pour retrouver de la famille, mais le décret anti-immigration de Donald Trump a anéanti les espoirs de milliers d\'habitants du camp, que Nairobi voudrait bien fermer. Si le projet a été bloqué par la Haute-Cour kényane, obligeant le gouvernement à accueillir les réfugiés, ce dernier refuse de les enregistrer et de leur donner des papiers à leur arrivée dans le pays. Il les privent ainsi d\'accès aux biens de première nécessité: nourriture, abri et soins médicaux. Fin 2017, le HCR a dénombré 5400 Somaliens dans ce cas à Dadaab, mais des ONG locales pensent qu\'ils seraient bien plus. Rien qu\'en 2017, elles estiment que 24.000 personnes venant de Somalie ont franchi la frontière en raison de l\'insécurité dans leur pays mais aussi de la sécheresse.

LA PHOTO. Kenya: la pluie à Dadaab rend les conditions de vie encore plus dures

1234567891024

Vous êtes à nouveau en ligne