Interview avec Laurence Clémente, éducatrice médico-sportive

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Quels conseils pour reprendre le sport sans trop souffrir? Bonjour Laurence Clémente. Vous êtes éducatrice médico-sportive à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Pourquoi est-ce si important de se remettre au sport. Laurence Clémente: Ça fait économiser des sous à la sécurité sociale. On se prévient de pas mal de maladies chroniques. Ça préviens des cancers comme le cancer du sein. Elise Lucet : Vouc combattez l'idée qu'il faut être jeune pour faire du sport. Même après 65 ans, ca reste très important. Laurence Clémente : Si on commence le sport plus tard, même après 65 ans, il y a plus de bénéfices. Elise Lucet : Il faut s'adapter. 22 minutes par jour, c'est abordable. Elise Lucet: Pour ne pas se décourager, qu'est-ce qu'il faut éviter de faire. Laurence Clémente : Il faut éviter d'aller trop vite et trop loin.

Quels conseils pour reprendre le sport sans trop souffrir? Bonjour Laurence Clémente. Vous êtes éducatrice médico-sportive à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris. Pourquoi est-ce si important de se remettre au sport.

Laurence Clémente: Ça fait économiser des sous à la sécurité sociale. On se prévient de pas mal de maladies chroniques. Ça préviens des cancers comme le cancer du sein.

Elise Lucet : Vouc combattez l'idée qu'il faut être jeune pour faire du sport. Même après 65 ans, ca reste très important.

Laurence Clémente : Si on commence le sport plus tard, même après 65 ans, il y a plus de bénéfices.

Elise Lucet : Il faut s'adapter. 22 minutes par jour, c'est abordable.

Elise Lucet: Pour ne pas se décourager, qu'est-ce qu'il faut éviter de faire.

Laurence Clémente : Il faut éviter d'aller trop vite et trop loin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne