VIDEO. Quelle tête fait-on en recevant une décharge de Taser ?

YOUTUBE

Un photographe américain s'est intéressé aux réactions des personnes recevant ou infligeant une décharge électrique. 

Aïïïïe ! C'est sans doute la réaction que vous aurez en regardant cette vidéo de personnes subissant une décharge de pistolet à impulsion électrique, publiée lundi 25 août. Derrière cet exercice sadique se cache Patrick Hall, un photographe américain.

Son projet photographique, baptisé The Taser Photoshoot : capter les visages des personnes subissant une douleur physique afin de "garantir un portrait intéressant" aussi bien lorsqu'il les met à l'aise face à l'objectif que mal à l'aise. 

"Aucun remords", voire "excités"

Le résultat parle de lui-même. D'autant que l'artiste s'est intéressé non seulement aux victimes de la décharge mais aussi à ceux qui infligeaient la douleur, tous proches des premiers.

"Les émotions des deux côtés du Taser étaient extrêmement amusantes à observer", relate Patrick Hall dans un long billet (en anglais)"Les 'tazés' étaient presque toujours nerveux et tendus, avec un sentiment de peur. Les 'tazeurs' avaient un tout autre comportement. La plupart d'entre eux étaient excités de faire mal à leur ami et n'ont montré du remords que juste après l'exécution du geste."

Il a donc réalisé deux vidéos en slow-motion, à regarder en miroir. Tandis que les premiers grimacent ou crient de douleur, les autres hésitent ou sourient à l'idée de donner la décharge.

Vous êtes à nouveau en ligne