VIDEO. Envoyé spécial. Le sale business des sextapes de stars

France 2 / Envoyé Spécial

"Je me demande comment je vais me faire le plus d'argent", c'est la devise très directe de Kevin Blatt, "courtier" en sextapes de stars. Il s'est fait connaître en revendant les images des ébats de l'acteur irlandais Colin Farrell. Un juteux business. Extrait d’"Envoyé spécial".

En 2003, une vidéo très intime de l'acteur irlandais Colin Farrell en pleine action avec le mannequin Nicole Narain est rendue publique. Malgré une interdiction par la justice et la destruction de l’original, la vidéo refait surface six ans plus tard sur internet, et là, impossible de la faire disparaître… Une affaire parmi d’autres. A l’origine de cette diffusion, Kevin Blatt, qui se revendique comme le seul agent américain de célébrités en matière de vidéos sexuelles…

Un quasi maître chanteur

Il achète des sextapes et les revend au plus offrant : la star qui veut préserver sa réputation et ses contrats, ou les sites spécialisés qui les diffuseront le plus largement possible. "Pour être honnête, aujourd’hui, les célébrités paient plus", explique ce courtier d’un genre très particulier. Son business pourrait se définir comme un chantage en bonne et due forme : "Je suis donc comme un prêteur sur gage ou un éboueur, je prends les déchets des gens et les recycle pour faire mon business." 

Extrait de "Génération sextape", un reportage diffusé dans "Envoyé spécial".

Vous êtes à nouveau en ligne