VIDEO. Des drones pour assister les agriculteurs dans leurs champs

L. DECHERF / Y. MOINE / R. CHRISTIEN - FRANCE 2

Une start-up française propose aux cultivateurs de cartographier leurs parcelles avec un engin volant, qui peut leur permettre d'économiser en engrais ou en azote.

Des drones au-dessus des cultures, pour mieux doser les engrais ou repérer les besoins en eau. Les agriculteurs commencent à se laisser tenter par des engins volants équipés d'appareils photo, tandis que les scientifiques y trouvent une aide précieuse pour leurs recherches.

Avec son allure futuriste de boomerang, le drone développé par la jeune start-up Airinov pèse à peine 800 grammes. Guidé par GPS, il survole des parcelles cultivées selon un plan de vol prédéfini, pour cartographier par exemple la densité des feuilles, les taux de chlorophylle ou les besoins en azote. Avec des résultats plus précis que les mesures au sol réalisées jusque-là par les agriculteurs.

L'Institut national de la recherche agronomique a mis au point le capteur qui permet la cartographie. L'aile volante a été conçue par la société française Parrot. Simple et légère, elle permet aux agriculteurs de gérer eux-mêmes leur drone, grâce à une tablette informatique très simple à utiliser, et d'épandre leurs engrais grâce aux cartes obtenues.

Vous êtes à nouveau en ligne