Trois choses à savoir sur EnjoyPhoenix, la YouTubeuse qui cartonne

Capture d\'écran d\'une vidéo de conseils beauté par Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix.
Capture d'écran d'une vidéo de conseils beauté par Marie Lopez, alias EnjoyPhoenix. (ENJOYPHOENIX / YOUTUBE)

Marie Lopez a construit son succès grâce à ses conseils mode et beauté en vidéo. Et tout va plutôt bien pour elle. 

Mais quelle est la recette de son succès ? Marie Lopez, 20 ans, provoque l'hystérie partout où elle passe, en tournée de promotion de son livre #EnjoyMarie (Anne Carrière Éditions), sorti le 15 mai. La blogueuse, devenue célèbre sous le pseudo EnjoyPhoenix, est désormais l'idole de nombreux adolescents avec ses tutoriels beauté et mode. 

Pour que vous ne vous sentiez pas trop dépourvu(e) lors de la prochaine discussion avec votre fille/cousine/nièce, francetv info vous explique rapidement ce qu'il faut savoir de cette jeune fille. 

1 C'est une ancienne victime de harcèlement

Avant d'être adulée et acclamée par ses fans, EnjoyPhoenix, de son vrai nom Marie Lopez, était une lycéenne victime de harcèlement scolaire. "J'avais pas mal de problèmes au lycée, j'étais un peu tout le temps toute seule", explique-t-elle à L'Express. Menaces et insultes sur les réseaux sociaux sont son quotidien lorsqu'elle lance, en 2011, sa chaîne YouTube pour y publier des conseils mode et beauté. Elle consacre également quelques vidéos sur le thème du harcèlement, s'attirant alors la sympathie des internautes et des discussions avec d'anciens harceleurs repentis, assure-t-elle. 

2 Ses vidéos et son livre cartonnent

La jeune fille maîtrise parfaitement sa communication et est présente sur tous les réseaux sociaux. Sa page Youtube compte plus d'1,5 million d'abonnés, un peu plus que son compte Instagram, son compte Facebook (un million d'abonnés chacun) ou son profil Twitter (410 000 followers). Son succès se prolonge aujourd'hui dans les libraires : son livre, paru le 15 mai, s'est déjà écoulé à 100 000 exemplaires, explique Metronews, qui en donne un petit résumé : "Elle y donne encore et toujours des conseils aux jeunes pour être bien dans leur peau malgré cheveux gras, appareils dentaires et boutons d'acné. Mais elle y parle également de sujets plus sérieux comme le harcèlement scolaire ou les familles décomposées." 

3 Elle gagne "entre un smic et Bill Gates"

Sa rémunération a fait l'objet d'une polémique. Au Journal du Dimanche, qui l'interroge à ce sujet, elle répond que "ça se situe entre un smic et Bill Gates". Et la jeune YouTubeuse de détailler : "J’ai un contrat avec une marque et j’ai les revenus de tout YouTubeur, selon son nombre de vues."

Elle a fini par reconnaître sur le plateau du "Supplément" de Canal+ que ses revenus approchaient 300 000 euros par an. ''Je ne le confirme pas mais (...) ce n'est pas très loin'.' Avant de finalement clore le sujet par un tweet : 

Vous êtes à nouveau en ligne