Vie privée : espionner sa famille est désormais à la portée de tous

FRANCE 2

Pour une poignée d'euros à peine, l'espionnage familial est devenu accessible à tous. Des objets du quotidien peuvent être équipés de caméras et les téléphones piratés.

Des conversations téléphoniques sur smartphone écoutées par des proches, des logiciels pirates qui coûtent moins de 40 euros par mois, des caméras cachées pas chères... Désormais, tout le monde peut s'improviser espion. Dans une enseigne parisienne, à condition d'être majeur, n'importe qui peut s'offrir une panoplie digne de James Bond : une horloge, un lecteur DVD ou encore une bouteille d'eau... Tous ces objets sont équipés de caméras. N'importe qui peut faire installer un mouchard dans un objet qui lui appartient. Le prix de l'installation est de 60 € de l'heure. Certains objets peuvent même être équipés de LED infrarouges qui permettent de filmer dans l'obscurité.

Piégée par son ex-compagnon

L'autre moyen d'espionnage est le téléphone portable. Des applications légales, initialement créées pour des parents inquiets, ont été détournées par des conjoints jaloux. C'est ce qui est arrivé à Nadège. Après six ans de vie commune avec le père de son enfant, elle se sépare. Son ancien compagnon lui doit de l'argent, mais au lieu de la rembourser, il lui offre un smartphone. Il a en fait piraté le téléphone et s'en sert pour lui envoyer des messages perturbants. "Petit à petit, il m'a amenée à douter de tout", confie-t-elle. Elle s'est rendue compte du piratage grâce à une alerte de sa banque et son ex-compagnon a été condamné à trois mois de prison avec sursis.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne