VIDEO. Un téléphone Samsung Galaxy Note 7 prend feu dans un restaurant sud-coréen

Jinhee Kim / YOUTUBE

Ces images, tournées par un client d'un Burger King, qui ont fait le tour du web, illustrent le fiasco du constructeur coréen.

C'est une courte vidéo qui fait beaucoup de dégâts. On y voit une employée d'un Burger King sud-coréen équipée de gants à four peinant à se débarrasser de ce qui a tout l'air d'être un Galaxy Note 7 fumant. La séquence, postée sur YouTube, a été tournée sur un smartphone par un client de ce fast-food de Incheon, à l'ouest de Séoul. Le propriétaire du restaurant a déclaré au site Wikitree qu'il demanderait des compensations à Samsung pour la table endommagée. Ces images, vues plus d'un million de fois depuis la mise en ligne, samedi 8 octobre, illustre le fiasco de l'entreprise.

Un rappel planétaire

La débâcle a été complète, mardi, pour le géant sud-coréen qui, dans un communiqué, a demandé aux utilisateurs du Galaxy Note 7 d'éteindre leurs appareils le temps qu'une enquête soit menée sur les cas d'explosion de batteries de ce téléphone dernier cri.

Le premier fabricant mondial de smartphones a également demandé à ses partenaires de cesser de vendre le Galaxy Note 7 et de cesser aussi les échanges qui avaient été mis en place dans le cadre de la procédure de rappel planétaire lancée le 2 septembre. L'action du titre a clôturé en baisse de 8%, mardi 11 octobre.

Vous êtes à nouveau en ligne